On est habitué. Mais cette fois, il choisit très mal son moment. Après ce qu'il a fait à Killian Overmeire lors du match contre Lokeren, après sa prestation complètement ratée (idem son penalty !) au Standard, après ses difficultés pour se mettre en évidence en Ligue des Champions, il aurait intérêt à la jouer modeste. Au lieu de cela, il l'ouvre. C'est toujours pour la même raison qu'il ne parvient pas à atteindre le top absolu : dans sa tête, ça ne suit pas. Il se laisse beaucoup trop souvent distraire et/ou déstabiliser par un tas de choses : un adversaire, un transfert, ceci, cela,... Quand on vient de traverser une période aussi difficile, on ne déclare pas qu'on veut aller plus haut, d'autant qu'on n'est qu'au mois d'octobre et que rien ne peut bouger avant la fin de l'année.

Marc Degryse

On est habitué. Mais cette fois, il choisit très mal son moment. Après ce qu'il a fait à Killian Overmeire lors du match contre Lokeren, après sa prestation complètement ratée (idem son penalty !) au Standard, après ses difficultés pour se mettre en évidence en Ligue des Champions, il aurait intérêt à la jouer modeste. Au lieu de cela, il l'ouvre. C'est toujours pour la même raison qu'il ne parvient pas à atteindre le top absolu : dans sa tête, ça ne suit pas. Il se laisse beaucoup trop souvent distraire et/ou déstabiliser par un tas de choses : un adversaire, un transfert, ceci, cela,... Quand on vient de traverser une période aussi difficile, on ne déclare pas qu'on veut aller plus haut, d'autant qu'on n'est qu'au mois d'octobre et que rien ne peut bouger avant la fin de l'année.Marc Degryse