Il s'agit de l'ex-Red Flame Aline Zeler, l'ancien pongiste Jean-Michel Saive, l'ex-Diable Rouge Mbo Mpenza, l'ex-hockeyeuse Charlotte De Vos, le président des City Pirates (D2 amateurs) Michel Pradolini et du directeur de la gestion sportive de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) Jos Verschueren. Les 71 administrateurs en exercice se sont réunis jeudi pour la première fois depuis que la RBFA a adopté une nouvelle structure associative plus moderne.

"Nous sommes convaincus que ces six membres indépendants enrichiront nos débats et apporteront plus de diversité", a déclaré le CEO Peter Bossaert. "De par leurs compétences dans des domaines spécifiques, leurs expériences en tant que sportifs de haut niveau, dans le domaine des projets sociaux ou en tant qu'universitaires, ils apporteront une valeur ajoutée et nous aideront à poursuivre la modernisation de notre organisation. En tant que fédération du futur, nous voulons poursuivre la réflexion sur des thèmes tels que le rôle socio-culturel du sport, l'égalité des sexes, la diversité, l'intégration et le développement d'une politique cohérente de gestion du sport".

Lors de l'assemblée générale, le budget pour 2020 a été présenté et approuvé. La RBFA prévoit de clôturer l'année prochaine avec un solde positif d'environ 4 millions d'euros. Sur ce montant, 2,9 millions proviendront des fonds de la Coupe du monde en Russie. Le 1,1 million restant constitue le résultat positif net.

Il s'agit de l'ex-Red Flame Aline Zeler, l'ancien pongiste Jean-Michel Saive, l'ex-Diable Rouge Mbo Mpenza, l'ex-hockeyeuse Charlotte De Vos, le président des City Pirates (D2 amateurs) Michel Pradolini et du directeur de la gestion sportive de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) Jos Verschueren. Les 71 administrateurs en exercice se sont réunis jeudi pour la première fois depuis que la RBFA a adopté une nouvelle structure associative plus moderne. "Nous sommes convaincus que ces six membres indépendants enrichiront nos débats et apporteront plus de diversité", a déclaré le CEO Peter Bossaert. "De par leurs compétences dans des domaines spécifiques, leurs expériences en tant que sportifs de haut niveau, dans le domaine des projets sociaux ou en tant qu'universitaires, ils apporteront une valeur ajoutée et nous aideront à poursuivre la modernisation de notre organisation. En tant que fédération du futur, nous voulons poursuivre la réflexion sur des thèmes tels que le rôle socio-culturel du sport, l'égalité des sexes, la diversité, l'intégration et le développement d'une politique cohérente de gestion du sport". Lors de l'assemblée générale, le budget pour 2020 a été présenté et approuvé. La RBFA prévoit de clôturer l'année prochaine avec un solde positif d'environ 4 millions d'euros. Sur ce montant, 2,9 millions proviendront des fonds de la Coupe du monde en Russie. Le 1,1 million restant constitue le résultat positif net.