Mbark Boussoufa n'est plus en odeur de sainteté en Russie. Transféré l'année passée au Lokomotiv Moscou pour 14 millions d'euros, il semble pourtant évident que son avenir ne se situe plus à Moscau. En effet, on le dit fâché avec la direction, pour des raisons inconnues. De plus il prend beaucoup de cartes pour comportement antisportif.

Le Sporting d'Anderlecht aurait déjà entamé les négociations mais il semblerait que le montant du transfert et les prétentions salariales soient trop élevées pour le club de la capitale.


C'est pourquoi le retour de Boussoufa, s'il se confirme, se fera plus probablement sous forme de prêt.


Info à suivre donc.


Eric L. (st.)

Mbark Boussoufa n'est plus en odeur de sainteté en Russie. Transféré l'année passée au Lokomotiv Moscou pour 14 millions d'euros, il semble pourtant évident que son avenir ne se situe plus à Moscau. En effet, on le dit fâché avec la direction, pour des raisons inconnues. De plus il prend beaucoup de cartes pour comportement antisportif. Le Sporting d'Anderlecht aurait déjà entamé les négociations mais il semblerait que le montant du transfert et les prétentions salariales soient trop élevées pour le club de la capitale. C'est pourquoi le retour de Boussoufa, s'il se confirme, se fera plus probablement sous forme de prêt. Info à suivre donc. Eric L. (st.)