Deuxième de la première course et vainqueur de la seconde, le Français a profité d'un abandon de Jago Geerts (Yamaha) lors du premier tour la seconde course à cause d'un problème mécanique pour s'assurer du titre de champion du monde. Le Campinois, deuxième du championnat du monde avant le Grand Prix, n'a pris que 8 points après sa 13e place lors de la première course. Vainqueur du Grand Prix, le Français a devancé son compatriote Tom Vialle (KTM), 4e puis 2e, et l'Espagnol Ruben Fernandez (Honda), deux fois 3e. Côté belge, Jago Geerts termine à une 17e place finale. Florent Lambillon, 26e puis 27e, se classe 28e et Julian Vander Auwera (Husqvarna) 30e et dernier. Au classement du championnat du monde, Renaux est donc assuré du titre avec 643 points. Tom Vialle (532 points) s'empare lui de la deuxième place au détriment de Jago Geerts, 3e avec 516 points. (Belga)

Deuxième de la première course et vainqueur de la seconde, le Français a profité d'un abandon de Jago Geerts (Yamaha) lors du premier tour la seconde course à cause d'un problème mécanique pour s'assurer du titre de champion du monde. Le Campinois, deuxième du championnat du monde avant le Grand Prix, n'a pris que 8 points après sa 13e place lors de la première course. Vainqueur du Grand Prix, le Français a devancé son compatriote Tom Vialle (KTM), 4e puis 2e, et l'Espagnol Ruben Fernandez (Honda), deux fois 3e. Côté belge, Jago Geerts termine à une 17e place finale. Florent Lambillon, 26e puis 27e, se classe 28e et Julian Vander Auwera (Husqvarna) 30e et dernier. Au classement du championnat du monde, Renaux est donc assuré du titre avec 643 points. Tom Vialle (532 points) s'empare lui de la deuxième place au détriment de Jago Geerts, 3e avec 516 points. (Belga)