Avec la bagatelle de 20 grands tours au compteur, Monfort est un habitué du peloton. "J'ai vécu une saison 2019 très intense avec de grands moments dans mon rôle d'équipier, notamment au Tour de France. Je choisis de terminer sur une belle note. J'aurais pu faire une année supplémentaire dans le peloton mais je suis convaincu que le moment de m'arrêter est venu", a-t-il ajouté. Monfort aura été un pion essentiel dans la belle réussite de son équipe sur la Grande Boucle. Infatigable rouleur, il a grandement participé aux trois succès d'étapes de son sprinteur Caleb Ewan, dont le prestigieux final sur les Champs-Elysées. Le Belge aura disputé 5 Giro, 7 Tour et 8 Vuelta. C'est d'ailleurs sur les routes espagnoles qu'il a décroché son meilleur résultat final, terminant 6e du Tour d'Espagne en 2011 (5e après le déclassement du vainqueur espagnol Juan José Cobo, ndlr). Monfort, cinq victoires chez les pros dont un titre de champion de Belgique de contre-la-montre (2009), assure être déjà "en discussion avancée pour de nouveaux projets professionnels", précisant que "sa volonté était de continuer à s'investir dans le monde du vélo". Il disputera sa dernière course le dimanche 6 octobre à l'occasion de la Famenne Ardenne Classic. "C'est une épreuve qui se déroule entièrement dans ma chère province du Luxembourg, à proximité de mon village natal de Nandrin. Tout un symbole." Monfort, stagiaire chez Landbouwkrediet à l'été 2003, est passé professionnel en 2004. Il a ensuite porté les couleurs de Cofidis (2005-2008), Columbia (2009-2010), Trek-RadioShack (2011-2013) et Lotto (depuis 2014). (Belga)