L'organisation n'a pas permis à Hordies et aux autres coureurs de classe H1 de terminer car ils étaient trop distancés. Hordies a terminé premier de son classement, mais cela ne lui a pas valu de médaille. Les athlètes en classe H1 ont une atteinte plus sévère des membres supérieurs que ceux de la classe H2. Mardi, Maxime Hordies avait décroché la médaille de bronze dans l'épreuve contre-la-montre réservée aux seuls H1. "Le fait que nous devions rouler avec des coureurs H2 ici aujourd'hui, alors qu'hier il y avait un contre-la-montre séparé pour les coureurs H1, est incroyable", a-t-il déclaré. "L'organisation ne nous a pas laissé finir", a déclaré Hordies en haussant les épaules après l'arrivée. "C'est incroyable. Il n'y a pas grand-chose que nous puissions faire pour le moment. Mais j'espère que cela va changer pour les Jeux Paralympiques de 2024 à Paris. Lors d'une compétition normale, il y a un podium séparé pour les H1. Alors pourquoi pas ici ? L'organisation ne veut pas distribuer trop de médailles sur la route, mais elle en veut sur la piste." "Nous avons fait un tour avec les coureurs H1, puis nous nous sommes entraînés un peu, nous avons roulé pour le plaisir", a expliqué Hordies. "Ce n'était pas une course. Dans la dernière montée, j'ai poussé pour être premier. C'est un beau symbole. Je ne reçois pas de médaille pour ça. Je pense que ça montre un petit manque de respect. Hier, il y avait un podium séparé dans le contre-la-montre, aujourd'hui il n'y en a pas. C'est bizarre. Je sais que le Team Belgium fera tout pour changer cela avant les Jeux de Paris dans trois ans." Hordies est revenu sur sa médaille de bronze enlevée la veille. "Hier était un meilleur jour. Aujourd'hui, j'ai une médaille en chocolat. Hier, j'ai réalisé de bonnes performances, mais mes concurrents étaient également forts. J'ai obtenu le bronze avec mes capacités. Je suis heureux de ce résultat pour mes premiers Jeux Paralympiques". (Belga)

L'organisation n'a pas permis à Hordies et aux autres coureurs de classe H1 de terminer car ils étaient trop distancés. Hordies a terminé premier de son classement, mais cela ne lui a pas valu de médaille. Les athlètes en classe H1 ont une atteinte plus sévère des membres supérieurs que ceux de la classe H2. Mardi, Maxime Hordies avait décroché la médaille de bronze dans l'épreuve contre-la-montre réservée aux seuls H1. "Le fait que nous devions rouler avec des coureurs H2 ici aujourd'hui, alors qu'hier il y avait un contre-la-montre séparé pour les coureurs H1, est incroyable", a-t-il déclaré. "L'organisation ne nous a pas laissé finir", a déclaré Hordies en haussant les épaules après l'arrivée. "C'est incroyable. Il n'y a pas grand-chose que nous puissions faire pour le moment. Mais j'espère que cela va changer pour les Jeux Paralympiques de 2024 à Paris. Lors d'une compétition normale, il y a un podium séparé pour les H1. Alors pourquoi pas ici ? L'organisation ne veut pas distribuer trop de médailles sur la route, mais elle en veut sur la piste." "Nous avons fait un tour avec les coureurs H1, puis nous nous sommes entraînés un peu, nous avons roulé pour le plaisir", a expliqué Hordies. "Ce n'était pas une course. Dans la dernière montée, j'ai poussé pour être premier. C'est un beau symbole. Je ne reçois pas de médaille pour ça. Je pense que ça montre un petit manque de respect. Hier, il y avait un podium séparé dans le contre-la-montre, aujourd'hui il n'y en a pas. C'est bizarre. Je sais que le Team Belgium fera tout pour changer cela avant les Jeux de Paris dans trois ans." Hordies est revenu sur sa médaille de bronze enlevée la veille. "Hier était un meilleur jour. Aujourd'hui, j'ai une médaille en chocolat. Hier, j'ai réalisé de bonnes performances, mais mes concurrents étaient également forts. J'ai obtenu le bronze avec mes capacités. Je suis heureux de ce résultat pour mes premiers Jeux Paralympiques". (Belga)