"Il n'y a aucun problème avec Ronaldo", a relativé l'entraîneur turinois Maurizio Sarri après la rencontre. "Au contraire, je le remercie car il a joué alors qu'il n'était pas en parfaite condition puis je l'ai remplacé car il n'était pas bien." "La chose importante est qu'il se soit mis à disposition de l'équipe", a ajouté Sarri. "Se facher quand on est remplacé fait partie du jeu. Il a un petit problème au genou: il y a un mois, il a reçu un coup et il a une gêne qui provoque des douleurs au mollet et aux adducteurs. Il ne peut pas s'entraîner à cent pour cent et a mal quand il tire. Ce pépin le conditionne", indique Sarri. "C'est normal de ne pas être content quand on est remplacé, je serais beaucoup plus inquiet s'il ne se fâchait pas. S'il est parti avant la fin du match, il devra en discuter avec ses équipiers. Mais je répète, dans ces conditions, beaucoup d'autres n'auraient pas joué. Nous devons le remercier, après tout ce qu'il a gagné, c'est beau de voir qu'il veut donner un coup de main à l'équipe à tout prix." Ronaldo avait déjà été remplacé par Dybala, à dix minutes du terme, mercredi en Ligue des Champions sur la pelouse du Lokomotiv Moscou (victoire 1-2). (Belga)