Vainqueur du Grand Chelem de Paris au mois de février, Matthias Casse avait réalisé un excellent début de saison et a été coupé dans son élan par la pandémie de coronavirus. Initialement prévu début mai, l'Euro de judo sera donc l'occasion pour l'Anversois de retrouver la compétition après huit mois d'arrêt. Seulement, le judoka de 23 ans n'a pas connu une préparation optimale pour défendre son titre européen avec une blessure aux ischios-jambiers et un manque de rythme. "Je ne serai pas le seul dans le cas", avait-il déclaré dimanche sur le plateau de la VRT. "Je suis certain que j'ai les qualités pour terminer une nouvelle fois sur le podium." Casse garde également les yeux rivés vers son autre objectif: les Jeux Olympiques qui ont été reportés d'un an à cause du coronavirus. "Mon objectif reste le même, il n'y a que les dates qui ont changé. Je vais continuer à travailler et je dois juste me soucier de rester dans le même rythme." La Belgique sera bien représentée à Prague avec 14 judokas. Aux côtés de Casse, Anne Sophie Jura et Ellen Salens (-48 kg), Charline Van Snick et Amber Ryheul (-52 kg), Mina Libeer (-57 kg), Jorre Verstraeten (-60 kg), Kenneth VanGansbeke (-66 kg), Gabriella Willems et Roxane Taeymans (-70 kg), Jeroen Casse (-73 kg), Sophie Berger (-78 kg), Sami Chouchi (-81 kg) et Toma Nikiforov (-100 kg). Le grand absent de la délégation belge pour cet Euro sera évidemment Dirk Van Tichelt qui a décidé de mettre un terme à sa carrière le mois dernier. (Belga)

Vainqueur du Grand Chelem de Paris au mois de février, Matthias Casse avait réalisé un excellent début de saison et a été coupé dans son élan par la pandémie de coronavirus. Initialement prévu début mai, l'Euro de judo sera donc l'occasion pour l'Anversois de retrouver la compétition après huit mois d'arrêt. Seulement, le judoka de 23 ans n'a pas connu une préparation optimale pour défendre son titre européen avec une blessure aux ischios-jambiers et un manque de rythme. "Je ne serai pas le seul dans le cas", avait-il déclaré dimanche sur le plateau de la VRT. "Je suis certain que j'ai les qualités pour terminer une nouvelle fois sur le podium." Casse garde également les yeux rivés vers son autre objectif: les Jeux Olympiques qui ont été reportés d'un an à cause du coronavirus. "Mon objectif reste le même, il n'y a que les dates qui ont changé. Je vais continuer à travailler et je dois juste me soucier de rester dans le même rythme." La Belgique sera bien représentée à Prague avec 14 judokas. Aux côtés de Casse, Anne Sophie Jura et Ellen Salens (-48 kg), Charline Van Snick et Amber Ryheul (-52 kg), Mina Libeer (-57 kg), Jorre Verstraeten (-60 kg), Kenneth VanGansbeke (-66 kg), Gabriella Willems et Roxane Taeymans (-70 kg), Jeroen Casse (-73 kg), Sophie Berger (-78 kg), Sami Chouchi (-81 kg) et Toma Nikiforov (-100 kg). Le grand absent de la délégation belge pour cet Euro sera évidemment Dirk Van Tichelt qui a décidé de mettre un terme à sa carrière le mois dernier. (Belga)