Comme attendu, la bagarre entre Wout van Aert et Mathieu van der Poel débutait dès les premiers mètres de la course. Les deux favoris étaient suivis par un quatuor 100% belge avec Laurens Sweeck, Michael Vanthourenhout, Toon Aerts et Quinten Hermans. Dans le deuxième passage dans le sable, Van Aert faisait parler sa puissance et creusait un petit écart avant de voir Van der Poel chuter dans les labourés. Le natif d'Herentals comptait 13 secondes d'avance sur le Néerlandais après le deuxième tour. À la fin du troisième tour, Van der Poel inversait la tendance et profitait d'une crevaison de Van Aert pour prendre la tête. L'écart entre les deux hommes pointait à 8 secondes à la mi-course au quatrième tour. Dans la deuxième partie de la course, le coureur de Jumbo-Visma payait les efforts de son bon départ et devait souvent poser pied à terre dans le sable où Van der Poel restait sur son vélo pour compter 22 secondes d'avance avant les deux derniers tours. Le Néerlandais pouvait gérer tranquillement son avance pour décrocher son quatrième titre mondial, le troisième de rang, avec 37 secondes d'avance sur Van Aert. La troisième place est revenue à Toon Aerts. Le Britannique Tom Pidcock (+1:37) et Laurens Sweeck (+2.05) complètent le top 5. Avec le sacre de Van der Poel, les Pays-Bas ont réalisé un sans-faute sur ces Mondiaux en remportant les quatre titres mis en jeu. Samedi, Pim Ronhaar s'était imposé chez les espoirs messieurs et Lucinda Brand chez les élites dames. Dimanche, Fem van Empel l'a emporté chez les espoirs dames. (Belga)

Comme attendu, la bagarre entre Wout van Aert et Mathieu van der Poel débutait dès les premiers mètres de la course. Les deux favoris étaient suivis par un quatuor 100% belge avec Laurens Sweeck, Michael Vanthourenhout, Toon Aerts et Quinten Hermans. Dans le deuxième passage dans le sable, Van Aert faisait parler sa puissance et creusait un petit écart avant de voir Van der Poel chuter dans les labourés. Le natif d'Herentals comptait 13 secondes d'avance sur le Néerlandais après le deuxième tour. À la fin du troisième tour, Van der Poel inversait la tendance et profitait d'une crevaison de Van Aert pour prendre la tête. L'écart entre les deux hommes pointait à 8 secondes à la mi-course au quatrième tour. Dans la deuxième partie de la course, le coureur de Jumbo-Visma payait les efforts de son bon départ et devait souvent poser pied à terre dans le sable où Van der Poel restait sur son vélo pour compter 22 secondes d'avance avant les deux derniers tours. Le Néerlandais pouvait gérer tranquillement son avance pour décrocher son quatrième titre mondial, le troisième de rang, avec 37 secondes d'avance sur Van Aert. La troisième place est revenue à Toon Aerts. Le Britannique Tom Pidcock (+1:37) et Laurens Sweeck (+2.05) complètent le top 5. Avec le sacre de Van der Poel, les Pays-Bas ont réalisé un sans-faute sur ces Mondiaux en remportant les quatre titres mis en jeu. Samedi, Pim Ronhaar s'était imposé chez les espoirs messieurs et Lucinda Brand chez les élites dames. Dimanche, Fem van Empel l'a emporté chez les espoirs dames. (Belga)