"Confirme 2019 serait déjà très beau, car ce fut une année assez unique", a expliqué Mathieu van der Poel lors de la présentation des nouveaux sponsors de son équipe Alpecin-Fenix vendredi aux Pays-Bas. "Mais j'ai encore beaucoup d'autres objectifs. Je veux marquer cette année 2020 au fer rouge. Pour l'instant, je suis concentré sur le cyclocross, et je ne me projette pas encore sur la suite de la saison. Mais je dois quand même faire attention à ne pas trop courir. Ce serait dommage si j'en fais trop. J'essaie aussi de toujours faire des choses nouvelles pour rester bien concentré. J'aime courir des courses sur route de 200km, parce que les longues classiques ouvrent beaucoup plus de perspectives. Au printemps, je vais prendre le départ d'une dizaine de courses d'un jour". Durant l'été, ce sont les Jeux Olympiques de Tokyo qui monopoliseront l'attention de van der Poel. Mais sur un mountainbike. "Les JO de Tokyo sont l'une des raisons qui m'ont poussé à faire du VTT. C'est difficile de choisir entre l'or olympique et un titre de champion du monde en cyclocross". (Belga)

"Confirme 2019 serait déjà très beau, car ce fut une année assez unique", a expliqué Mathieu van der Poel lors de la présentation des nouveaux sponsors de son équipe Alpecin-Fenix vendredi aux Pays-Bas. "Mais j'ai encore beaucoup d'autres objectifs. Je veux marquer cette année 2020 au fer rouge. Pour l'instant, je suis concentré sur le cyclocross, et je ne me projette pas encore sur la suite de la saison. Mais je dois quand même faire attention à ne pas trop courir. Ce serait dommage si j'en fais trop. J'essaie aussi de toujours faire des choses nouvelles pour rester bien concentré. J'aime courir des courses sur route de 200km, parce que les longues classiques ouvrent beaucoup plus de perspectives. Au printemps, je vais prendre le départ d'une dizaine de courses d'un jour". Durant l'été, ce sont les Jeux Olympiques de Tokyo qui monopoliseront l'attention de van der Poel. Mais sur un mountainbike. "Les JO de Tokyo sont l'une des raisons qui m'ont poussé à faire du VTT. C'est difficile de choisir entre l'or olympique et un titre de champion du monde en cyclocross". (Belga)