Joachim Gérard, 28 ans, tenant du titre, avait battu mercredi à Londres le Britannique Alfie Hewett (ITF 7) 6-2, 6-1, dans son premier match de round robin. Gérard, qui a remporté 4 titres cette saison, jouera sa 3e rencontre de groupes vendredi contre un autre Français Nicolas Peifer (ITF 5) qui a subi sa 2e défaite en autant de rencontres 6-0 et 6-3 face à Hewett. Peifer est d'ores et déjà éliminé. La 2e place qualificative se jouerta entre Houdet et Hewett. Le Masters, organisé pour la première fois en 1994 à Eindhoven (Pays-Bas), rassemble les 8 meilleurs joueurs et les 8 meilleures joueuses du moment, ainsi que les 6 meilleurs en catégorie Quads, pour clore la saison. Le tournoi suit un format identique à celui des ATP World Tour Finals et des WTA Finals. Il avait eu lieu en Belgique, à Malines, en 2011 et 2012, et se tient à Londres depuis 2014. En 2015, Joachim Gérard s'était adjugé le trophée en venant à bout en finale du triple tenant du titre, le Japonais Shingo Kunieda, qui restait à l'époque sur 77 matchs victorieux consécutifs, absent cette année pour cause de blessure. (Belga)

Joachim Gérard, 28 ans, tenant du titre, avait battu mercredi à Londres le Britannique Alfie Hewett (ITF 7) 6-2, 6-1, dans son premier match de round robin. Gérard, qui a remporté 4 titres cette saison, jouera sa 3e rencontre de groupes vendredi contre un autre Français Nicolas Peifer (ITF 5) qui a subi sa 2e défaite en autant de rencontres 6-0 et 6-3 face à Hewett. Peifer est d'ores et déjà éliminé. La 2e place qualificative se jouerta entre Houdet et Hewett. Le Masters, organisé pour la première fois en 1994 à Eindhoven (Pays-Bas), rassemble les 8 meilleurs joueurs et les 8 meilleures joueuses du moment, ainsi que les 6 meilleurs en catégorie Quads, pour clore la saison. Le tournoi suit un format identique à celui des ATP World Tour Finals et des WTA Finals. Il avait eu lieu en Belgique, à Malines, en 2011 et 2012, et se tient à Londres depuis 2014. En 2015, Joachim Gérard s'était adjugé le trophée en venant à bout en finale du triple tenant du titre, le Japonais Shingo Kunieda, qui restait à l'époque sur 77 matchs victorieux consécutifs, absent cette année pour cause de blessure. (Belga)