Mahut (ATP 3) et Herbert (ATP 14), qui comptent quatre victoires en Grand Chelem (US Open 2015, Wimbledon 2016, Roland-Garros 2018 et Open d'Australie 2019), ont perdu l'année passée en finale. Après trois éliminations en poules (2015, 2016, 2017), le duo français avait cédé au bout du suspense contre les Américains Mike Bryan et Jack Sock. Plus tôt dans la journée, le Sud-Africain Raven Klaasen (ATP 11) et le Néo-Zélandais Michael Venus (ATP 18) se sont hissés en finale en venant à bout des numéros un mondiaux colombiens Juan Sebastian Cabal et Robert Farah, s'imposant sur le score de 6-7 (5), 7-6 (10) et 10/6 après 2h08. Klaasen et Venus disputent leur deuxième Masters ensemble après une élimination en phase de poules en 2018. (Belga)

Mahut (ATP 3) et Herbert (ATP 14), qui comptent quatre victoires en Grand Chelem (US Open 2015, Wimbledon 2016, Roland-Garros 2018 et Open d'Australie 2019), ont perdu l'année passée en finale. Après trois éliminations en poules (2015, 2016, 2017), le duo français avait cédé au bout du suspense contre les Américains Mike Bryan et Jack Sock. Plus tôt dans la journée, le Sud-Africain Raven Klaasen (ATP 11) et le Néo-Zélandais Michael Venus (ATP 18) se sont hissés en finale en venant à bout des numéros un mondiaux colombiens Juan Sebastian Cabal et Robert Farah, s'imposant sur le score de 6-7 (5), 7-6 (10) et 10/6 après 2h08. Klaasen et Venus disputent leur deuxième Masters ensemble après une élimination en phase de poules en 2018. (Belga)