"Je suis sans mot", s'est indigné Maes sur le site de son équipe GT Bicycles. "Depuis 2013, ma vie toute entière est dédiée au vélo et je me suis entraîné très dur pour réaliser mes rêves. Il y avait urgence pour soigner cette infection. Nous n'avons pas vérifié deux fois la prescription du médecin. C'est notre unique erreur. Je dois désormais faire face à cette situation, m'entraîner encore plus dur et revenir très vite pour transformer cette frustration en plaisir sur le vélo." Maes, 22 ans, avait fait sensation l'an dernier en remportant la dernière manche de Coupe du monde de descente à La Bresse pour ses débuts et en se classant 2e du championnat du monde à Lenzerheide. (Belga)