Le Liégeois de 22 ans a jeté les bases de sa victoire de samedi. Les concurrents n'avaient qu'une seule spéciale chronométrée à parcourir. Mais cette étape-reine a joué un rôle crucial pour le classement final. Et notre compatriote l'a remporté avec six secondes d'avance. Dimanche, Maes a également été le plus rapide dans les deux spéciales suivantes, mais il a ensuite consolidé son avance et a dû se contenter successivement de la deuxième, sixième et quatrième place dans les trois dernières spéciales. Au classement final, il devance de 17 secondes, ce qui est confortable en Enduro, le Français Florian Nicolai, deuxième à Derby. Maes est bien sûr aussi le leader de l'Enduro World Series - la Coupe du monde officieuse pour les coureurs d'endurance en mountainbike - et cela avec le maximum de points. L'an dernier, Maes a fait sensation en remportant la dernière manche de Coupe du monde en descente à La Bresse pour ses débuts et en se classant 2e du championnat du monde à Lenzerheide. La victoire chez les dames, dimanche à Derby, est revenue à la Française Isabeau Courdurier. La 3e manche de l'Enduro World Series aura lieu les 11 et 12 mai à Madère, au Portugal. (Belga)