Ces derniers jours, Fellaini était cité comme un des investisseurs potentiels de l'Immobilière du Standard de Liège, créée en début d'année par le président du Standard Bruno Venanzi, dans le but de racheter le stade de Sclessin. Axel Witsel a investi dans le projet, mais pas Fellaini. Recalé par la commission des licences de l'Union belge de football (URBSFA) et menacé de relégation en D2 amateurs, le Standard a fait appel devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), qui se penchera sur le dossier le 5 mai. (Belga)

Ces derniers jours, Fellaini était cité comme un des investisseurs potentiels de l'Immobilière du Standard de Liège, créée en début d'année par le président du Standard Bruno Venanzi, dans le but de racheter le stade de Sclessin. Axel Witsel a investi dans le projet, mais pas Fellaini. Recalé par la commission des licences de l'Union belge de football (URBSFA) et menacé de relégation en D2 amateurs, le Standard a fait appel devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), qui se penchera sur le dossier le 5 mai. (Belga)