Le Maroc a pris le jeu à son compte, mais sans parvenir à se créer de réelles occasions en première période. En seconde période, un but était annulé à El Hamdaoui pour hors-jeu (59e), puis Taarabt manquait le cadre des 20 mètres sur une remise de l'ancien Anderlechtois Boussoufa (70e). Le Mozambique a ouvert le score à la 73e par Manuelito dont le tir était dévié par un défenseur marocains. Salhi manquait une balle d'égalisation (87e) et Pelembe profitait d'une sortie ratée du gardien El Quinani pour doubler le score dans les arrêts de jeu.

Le match retour aura lieu le week-end du 12 octobre au Maroc. Les Lions de l'Atlas devront réaliser un exploit pour se qualifier pour la CAN-2013, qui aura lieu en Afrique du Sud.

Eric Gerets, dont le nom a souvent été cité à la tête des Diables Rouges, joue son avenir à la tête de la sélection nationale marocaine sur cette double confrontation. L'ancien joueur du Standard est en effet contesté au Maroc depuis une CAN-2012 ratée, terminée par une élimination dès le premier tour.

Dans les colonnes de L'Équipe, l'ancien international marocain Walid Regragui a confié ses doutes quant au maintien du Lion de Rekem à la tête des Lions de l'Atlas. "Je me suis mouillé pour lui après la CAN, car c'est un très bon entraîneur. J'ai été le premier à le défendre, mais là... Connaissant le peuple marocain, ça va être dur pour lui de rester. Cette défaite est peut-être l'une des pires de notre histoire, alors qu'on n'a jamais eu un tel groupe avec des Assaidi, Boussoufa, El-Arabi, Belhanda, Taraabt, El-Hamdaoui..."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Maroc a pris le jeu à son compte, mais sans parvenir à se créer de réelles occasions en première période. En seconde période, un but était annulé à El Hamdaoui pour hors-jeu (59e), puis Taarabt manquait le cadre des 20 mètres sur une remise de l'ancien Anderlechtois Boussoufa (70e). Le Mozambique a ouvert le score à la 73e par Manuelito dont le tir était dévié par un défenseur marocains. Salhi manquait une balle d'égalisation (87e) et Pelembe profitait d'une sortie ratée du gardien El Quinani pour doubler le score dans les arrêts de jeu. Le match retour aura lieu le week-end du 12 octobre au Maroc. Les Lions de l'Atlas devront réaliser un exploit pour se qualifier pour la CAN-2013, qui aura lieu en Afrique du Sud. Eric Gerets, dont le nom a souvent été cité à la tête des Diables Rouges, joue son avenir à la tête de la sélection nationale marocaine sur cette double confrontation. L'ancien joueur du Standard est en effet contesté au Maroc depuis une CAN-2012 ratée, terminée par une élimination dès le premier tour.Dans les colonnes de L'Équipe, l'ancien international marocain Walid Regragui a confié ses doutes quant au maintien du Lion de Rekem à la tête des Lions de l'Atlas. "Je me suis mouillé pour lui après la CAN, car c'est un très bon entraîneur. J'ai été le premier à le défendre, mais là... Connaissant le peuple marocain, ça va être dur pour lui de rester. Cette défaite est peut-être l'une des pires de notre histoire, alors qu'on n'a jamais eu un tel groupe avec des Assaidi, Boussoufa, El-Arabi, Belhanda, Taraabt, El-Hamdaoui..."Sportfootmagazine.be, avec Belga