"C'est un bon début de cycle qualificatif pour nous. Il vaut toujours mieux commencer par une victoire. Cela procure des sentiments positifs. Ce coup de pouce émotionnel permet de mieux préparer les matches suivants, surtout quand le succès est acquis en match officiel", a déclaré lundi en conférence de presse le sélectionneur, en place depuis juin 2019. Markhel, qui a entraîné les U17, U19 et U21 de son pays avant de prendre les rênes des A, a "bien entendu analysé les dernières rencontres des Diables Rouges". "Nous avons un plan pour les contenir. Nous ne partons pas favoris, c'est certain, mais nous avons des atouts pour nous battre. D'un point de vue tactique, nous allons construire notre équipe en fonction des points forts de notre adversaire. Je pense que la clé sera l'état d'esprit de l'équipe ainsi que notre présence dans la rencontre", a expliqué le sélectionneur, qui dispose d'un groupe au complet. Samedi, la Biélorussie s'est imposée 4-2 contre l'Estonie après avoir été menée à deux reprises. Les Biélorusses ont profité d'une expulsion adverse pour marquer deux buts dans les dix dernières minutes et ainsi revenir à une longueur de la Belgique et de la République tchèque, qui comptent quatre points après deux rencontres. Le jeune Maksim Shvetsov, 22 ans et actif au Dinamo Minsk, était lui aussi présent en conférence de presse. "La Belgique possède des joueurs du top niveau et pouvoir se mesurer à eux constitue un test très utile. Mais nous nous préparons comme pour n'importe quel autre match", a expliqué le défenseur central. (Belga)

"C'est un bon début de cycle qualificatif pour nous. Il vaut toujours mieux commencer par une victoire. Cela procure des sentiments positifs. Ce coup de pouce émotionnel permet de mieux préparer les matches suivants, surtout quand le succès est acquis en match officiel", a déclaré lundi en conférence de presse le sélectionneur, en place depuis juin 2019. Markhel, qui a entraîné les U17, U19 et U21 de son pays avant de prendre les rênes des A, a "bien entendu analysé les dernières rencontres des Diables Rouges". "Nous avons un plan pour les contenir. Nous ne partons pas favoris, c'est certain, mais nous avons des atouts pour nous battre. D'un point de vue tactique, nous allons construire notre équipe en fonction des points forts de notre adversaire. Je pense que la clé sera l'état d'esprit de l'équipe ainsi que notre présence dans la rencontre", a expliqué le sélectionneur, qui dispose d'un groupe au complet. Samedi, la Biélorussie s'est imposée 4-2 contre l'Estonie après avoir été menée à deux reprises. Les Biélorusses ont profité d'une expulsion adverse pour marquer deux buts dans les dix dernières minutes et ainsi revenir à une longueur de la Belgique et de la République tchèque, qui comptent quatre points après deux rencontres. Le jeune Maksim Shvetsov, 22 ans et actif au Dinamo Minsk, était lui aussi présent en conférence de presse. "La Belgique possède des joueurs du top niveau et pouvoir se mesurer à eux constitue un test très utile. Mais nous nous préparons comme pour n'importe quel autre match", a expliqué le défenseur central. (Belga)