Deux coureurs, le Tchèque Jan Barta et le japonais Yukiya Arashiro, sont sortis du peloton après 3 km de course. Leur échappée a été longue de 166 km, le peloton les avalant à 22 bornes de l'arrivée. Le peloton est ensuite resté groupé jusqu'au sprint final, réglé par Cavendish. Celui-ci a enlevé sa 29e étape sur le Tour, la 3e depuis le début de l'édition 2016, après ses succès dans les 1e et 3e étapes. Vendredi, le Tour aborde les Pyrénées, avec la 7e étape qui ira de L'Isle-Jourdain au Lac de Payolle sur 162,5 km. L'téape propose le premier col de 1e catégorie, le col d'Aspin (12 km de montée à 6.5% à 1490 m d'altitude), à 7 km de l'arrivée. (Belga)

Deux coureurs, le Tchèque Jan Barta et le japonais Yukiya Arashiro, sont sortis du peloton après 3 km de course. Leur échappée a été longue de 166 km, le peloton les avalant à 22 bornes de l'arrivée. Le peloton est ensuite resté groupé jusqu'au sprint final, réglé par Cavendish. Celui-ci a enlevé sa 29e étape sur le Tour, la 3e depuis le début de l'édition 2016, après ses succès dans les 1e et 3e étapes. Vendredi, le Tour aborde les Pyrénées, avec la 7e étape qui ira de L'Isle-Jourdain au Lac de Payolle sur 162,5 km. L'téape propose le premier col de 1e catégorie, le col d'Aspin (12 km de montée à 6.5% à 1490 m d'altitude), à 7 km de l'arrivée. (Belga)