Vervoort a analysé les images de la course avec son kinésithérapeute et a trouvé que le torse de la Canadienne effectuait des mouvements de bas en haut. Or, la catégorie T52 n'est sensée recueillir que des athlètes sans stabilité au niveau du tronc. Le CPB s'est dissocié de propos de 'Wielemie'. "Marieke a apparemment déclaré qu'elle trouvait injuste que Stilwell bénéficiait d'une plus grande stabilité au niveau du tronc", a déclaré Guillaume Gobert, porte-parole du CPB. "Nous allons rappeler à Marieke la portée de ses déclarations. Des moignons longs ou plus courts apportent une stabilité différente mais appartiennent pourtant à la même catégorie. C'est comme si on disait que Bolt était avantagé par ses longues jambes. Il n'y aura aucune plainte à l'encontre de la Canadienne, cette démarche serait au détriment des prestations de nos médaillés", a ponctué Gobert. Samedi, Vervoort rentrera à nouveau en action à Rio où elle disputera la finale du 100m. Elle y sera une nouvelle fois opposée à Stilwell. (Belga)

Vervoort a analysé les images de la course avec son kinésithérapeute et a trouvé que le torse de la Canadienne effectuait des mouvements de bas en haut. Or, la catégorie T52 n'est sensée recueillir que des athlètes sans stabilité au niveau du tronc. Le CPB s'est dissocié de propos de 'Wielemie'. "Marieke a apparemment déclaré qu'elle trouvait injuste que Stilwell bénéficiait d'une plus grande stabilité au niveau du tronc", a déclaré Guillaume Gobert, porte-parole du CPB. "Nous allons rappeler à Marieke la portée de ses déclarations. Des moignons longs ou plus courts apportent une stabilité différente mais appartiennent pourtant à la même catégorie. C'est comme si on disait que Bolt était avantagé par ses longues jambes. Il n'y aura aucune plainte à l'encontre de la Canadienne, cette démarche serait au détriment des prestations de nos médaillés", a ponctué Gobert. Samedi, Vervoort rentrera à nouveau en action à Rio où elle disputera la finale du 100m. Elle y sera une nouvelle fois opposée à Stilwell. (Belga)