"Finir 3e et garder le maillot jaune, c'est une bonne journée", a confié Vos aux organisateurs. "Prendre 4 secondes de bonifications n'est pas important, parce que le dernier week-end écrira une histoire totalement différente pour le classement général. C'est beau de porter le maillot jaune, aujourd'hui et demain encore. On se battra encore pour lui demain. Mais nous devons aussi être réalistes." Après l'étape des graviers mercredi, la Néerlandaise a une nouvelle fois réussi à rester à l'abri des problèmes et a pu sprinter pour la victoire. "Le sprint s'est bien passé. Nous voulions être devant au moment du virage en U. Nous savions qu'il serait très important et nous voulions éviter les soucis. Il y a eu un peu de confusion quand Elisa Longo Borghini a pris à gauche, mais heureusement tout s'est bien passé. Quand Lorena Wiebes a lancé son sprint, elle était juste trop rapide. Nous avons fait ce que nous avons pu", a conclu la Néerlandaise. (Belga)

"Finir 3e et garder le maillot jaune, c'est une bonne journée", a confié Vos aux organisateurs. "Prendre 4 secondes de bonifications n'est pas important, parce que le dernier week-end écrira une histoire totalement différente pour le classement général. C'est beau de porter le maillot jaune, aujourd'hui et demain encore. On se battra encore pour lui demain. Mais nous devons aussi être réalistes." Après l'étape des graviers mercredi, la Néerlandaise a une nouvelle fois réussi à rester à l'abri des problèmes et a pu sprinter pour la victoire. "Le sprint s'est bien passé. Nous voulions être devant au moment du virage en U. Nous savions qu'il serait très important et nous voulions éviter les soucis. Il y a eu un peu de confusion quand Elisa Longo Borghini a pris à gauche, mais heureusement tout s'est bien passé. Quand Lorena Wiebes a lancé son sprint, elle était juste trop rapide. Nous avons fait ce que nous avons pu", a conclu la Néerlandaise. (Belga)