Absolument intouchable, Odermatt, 24 ans, leader incontesté du classement général, a devancé d'1 seconde et 01/100e le régional de l'étape, l'Italien Luca Di Aliprandini qui décroche néanmoins son premier podium dans la discipline en Coupe du monde, tout comme l'Allemand Alexander Schmid, troisième. Le Suisse avait déjà dominé la première manche en Italie dans la matinée et a assumé son statut de grand favori. Il décroche la 8e victoire de sa carrière en Coupe du monde et la 4e en slalom géant. Le Norvégien Henrik Kristoffersen, vainqueur dimanche, est cette fois 4e à 1.11 d'Odermatt qui conforte encore son avance en tête du classement général de la Coupe du monde ainsi que de celui de la spécialité. Sam Maes, 35e de la première manche, n'avait pu se qualifier pour la seconde. (Belga)

Absolument intouchable, Odermatt, 24 ans, leader incontesté du classement général, a devancé d'1 seconde et 01/100e le régional de l'étape, l'Italien Luca Di Aliprandini qui décroche néanmoins son premier podium dans la discipline en Coupe du monde, tout comme l'Allemand Alexander Schmid, troisième. Le Suisse avait déjà dominé la première manche en Italie dans la matinée et a assumé son statut de grand favori. Il décroche la 8e victoire de sa carrière en Coupe du monde et la 4e en slalom géant. Le Norvégien Henrik Kristoffersen, vainqueur dimanche, est cette fois 4e à 1.11 d'Odermatt qui conforte encore son avance en tête du classement général de la Coupe du monde ainsi que de celui de la spécialité. Sam Maes, 35e de la première manche, n'avait pu se qualifier pour la seconde. (Belga)