Dans les heures qui ont suivi l'incident impliquant Marcin Wasilewski et Slawomir Peszko avec un taximan à Cologne, dans la nuit de samedi à dimanche, le quotidien allemand Bild a rapporté le scandale, sans citer Wasyl.

En congé, celui-ci a assisté au match Cologne-Brême avant de dîner avec Peszko, qui s'est enivré. Le chauffeur de taxi les ramenant s'étant trompé d'itinéraire, le joueur de Cologne a contesté la note et assené des coups au compteur. Le taximan a alors conduit le duo à la police, où Peszko s'est encore déchaîné. Menotté et mis en cellule de dégrisement, il a refusé un premier alcootest et le second, à 4h50 du matin, affichait encore 1,5 gramme.

Son club lui a infligé une amende de 25.000 euros et l'a écarté du match contre le FSV Mainz 05. Francisez Smuda, le sélectionneur de la Pologne, avait déjà passé l'éponge sur une frasque précédente de Peszko : en février, celui-ci, ivre, avait confondu route et chemin de fer... Cette fois, il a décidé de ne pas sélectionner le joueur pour l'Euro 2012.

Dans un premier temps, Wasyl semblait aussi concerné mais Bild a précisé qu'il n'était pas en état d'ébriété, présentant un taux de 0,4, l'équivalent de deux verres. Il a payé la course de taxi et a toujours fait preuve de correction. La police l'a d'ailleurs laissé repartir immédiatement.

Il ne devrait donc pas être privé d'Euro.

Pascale Pierard, pour Sport/Foot Magazine

Dans les heures qui ont suivi l'incident impliquant Marcin Wasilewski et Slawomir Peszko avec un taximan à Cologne, dans la nuit de samedi à dimanche, le quotidien allemand Bild a rapporté le scandale, sans citer Wasyl. En congé, celui-ci a assisté au match Cologne-Brême avant de dîner avec Peszko, qui s'est enivré. Le chauffeur de taxi les ramenant s'étant trompé d'itinéraire, le joueur de Cologne a contesté la note et assené des coups au compteur. Le taximan a alors conduit le duo à la police, où Peszko s'est encore déchaîné. Menotté et mis en cellule de dégrisement, il a refusé un premier alcootest et le second, à 4h50 du matin, affichait encore 1,5 gramme. Son club lui a infligé une amende de 25.000 euros et l'a écarté du match contre le FSV Mainz 05. Francisez Smuda, le sélectionneur de la Pologne, avait déjà passé l'éponge sur une frasque précédente de Peszko : en février, celui-ci, ivre, avait confondu route et chemin de fer... Cette fois, il a décidé de ne pas sélectionner le joueur pour l'Euro 2012. Dans un premier temps, Wasyl semblait aussi concerné mais Bild a précisé qu'il n'était pas en état d'ébriété, présentant un taux de 0,4, l'équivalent de deux verres. Il a payé la course de taxi et a toujours fait preuve de correction. La police l'a d'ailleurs laissé repartir immédiatement. Il ne devrait donc pas être privé d'Euro. Pascale Pierard, pour Sport/Foot Magazine