Le Suisse, vainqueur d'une étape et plusieurs fois à l'avant de la course durant les trois semaines de course, succède au palmarès au Français Julian Alaphilippe. Six coureurs (Marc Hirschi, Pierre Rolland, Richard Carapaz, Lennard Kämna, Julian Alaphilippe, Neilson Powless) étaient en lice pour ce trophée. Dans l'histoire du Tour, la combativité a commencé à être récompensée en 1952. Le premier "Super Combatif" a été désigné en 1956, en la personne d'André Darrigade. Eddy Merckx a remporté ce prix à quatre reprises. Paul Wellens, en 1978, est le dernier Belge à avoir été récompensé. (Belga)

Le Suisse, vainqueur d'une étape et plusieurs fois à l'avant de la course durant les trois semaines de course, succède au palmarès au Français Julian Alaphilippe. Six coureurs (Marc Hirschi, Pierre Rolland, Richard Carapaz, Lennard Kämna, Julian Alaphilippe, Neilson Powless) étaient en lice pour ce trophée. Dans l'histoire du Tour, la combativité a commencé à être récompensée en 1952. Le premier "Super Combatif" a été désigné en 1956, en la personne d'André Darrigade. Eddy Merckx a remporté ce prix à quatre reprises. Paul Wellens, en 1978, est le dernier Belge à avoir été récompensé. (Belga)