"J'ai décidé, un an après mon arrivée comme Président de la Pro League, de mettre mon mandat à disposition. Cette décision sera une surprise pour certains, mais je l'ai prise après mûre réflexion avec mon entourage et en âme et conscience. Il n'est pour moi pas possible de combiner la Présidence d'un organe important telle que la Pro League avec la Présidence du Royal Sporting Club Anderlecht", précise l'intéressé dans un communiqué.

Marc Coucke ajoute : "je suis fermement convaincu que la Pro League doit plus que jamais être représentée par les dirigeants indépendants dans le fonctionnement de l'Union belge de Football, afin que ses intérêts soient défendus, mais que les conflits d'intérêts soient exclus."

"Aujourd'hui, ma priorité, c'est le RSC Anderlecht. Nous nous trouvons au seuil d'une période de transition importante. Elle sera déterminante pour assurer un avenir prospère au Sporting."