"Le noyau doit être plus large, plus fort, plus équilibré", a-t-il résumé. "Cela veut dire qu'il y aura du changement et des apports, mais je refuse l'appellation d''année de transition'". Une grosse part du noyau devrait être rapidement composée, de quoi être déjà rodé pour l'entame de la nouvelle saison, estime-t-il. Sans surprise, le club veut miser sur les jeunes, mais pas seulement. La présentation du plan de gestion de mercredi a été l'occasion d'annoncer "quatre nouveaux transferts", en réalité trois transferts qui s'accompagnent de la levée de l'option pour Kenny Saief, le médian prêté depuis le mercato hivernal par La Gantoise, et en qui Hein Vanhaezebrouck a placé sa confiance. Les autres apports sont Antonio Milic, défenseur en provenance du KV Ostende, Knowledge Musona, qui rejoint également la capitale depuis le club côtier et pourrait, selon Marc Coucke, "devenir une des surprises à Anderlecht l'an prochain" et Luka Adzic, ailier de l'Étoile rouge Belgrade âgé de 19 ans seulement. Une proposition de prolongation de contrat a été faite à Adrien Trebel, un joueur clé dans l'effectif anderlechtois, a également lâché le nouveau président. Contre toute attente, elle aurait été accueillie positivement, selon ses dires. "Les discussions sont en cours, et en bonne voie", assure Marc Coucke. "Nous allons vers une équipe avec plus d'équilibre et de créativité, qui nous permettra d'être actif sur les trois plans" souhaités, promet le président. Qui tire des leçons du passé: "Quand on regarde les légendes d'Anderlecht, pour lesquelles j'ai beaucoup d'estime, on voit qu'elles sont devenues des légendes à Anderlecht, très peu d'entre elles l'étaient déjà avant de venir". "Attirer des grands noms ne sera pas, pour nous, un but en soi", en conclut-il. (Belga)

"Le noyau doit être plus large, plus fort, plus équilibré", a-t-il résumé. "Cela veut dire qu'il y aura du changement et des apports, mais je refuse l'appellation d''année de transition'". Une grosse part du noyau devrait être rapidement composée, de quoi être déjà rodé pour l'entame de la nouvelle saison, estime-t-il. Sans surprise, le club veut miser sur les jeunes, mais pas seulement. La présentation du plan de gestion de mercredi a été l'occasion d'annoncer "quatre nouveaux transferts", en réalité trois transferts qui s'accompagnent de la levée de l'option pour Kenny Saief, le médian prêté depuis le mercato hivernal par La Gantoise, et en qui Hein Vanhaezebrouck a placé sa confiance. Les autres apports sont Antonio Milic, défenseur en provenance du KV Ostende, Knowledge Musona, qui rejoint également la capitale depuis le club côtier et pourrait, selon Marc Coucke, "devenir une des surprises à Anderlecht l'an prochain" et Luka Adzic, ailier de l'Étoile rouge Belgrade âgé de 19 ans seulement. Une proposition de prolongation de contrat a été faite à Adrien Trebel, un joueur clé dans l'effectif anderlechtois, a également lâché le nouveau président. Contre toute attente, elle aurait été accueillie positivement, selon ses dires. "Les discussions sont en cours, et en bonne voie", assure Marc Coucke. "Nous allons vers une équipe avec plus d'équilibre et de créativité, qui nous permettra d'être actif sur les trois plans" souhaités, promet le président. Qui tire des leçons du passé: "Quand on regarde les légendes d'Anderlecht, pour lesquelles j'ai beaucoup d'estime, on voit qu'elles sont devenues des légendes à Anderlecht, très peu d'entre elles l'étaient déjà avant de venir". "Attirer des grands noms ne sera pas, pour nous, un but en soi", en conclut-il. (Belga)