Six mois après sa victoire et son record d'Europe en 2h03:36, Abdi retrouvait le marathon de Rotterdam. Le médaillé de bronze des Jeux Olympiques passait une grande partie de la course dans un groupe de tête qui se réduisait progressivement. Après 35 km de course, il restait cinq hommes devant: Bashir Abdi, le Néerlandais Abdi Nageeye, vice-champion olympique, l'Ethiopien Leul Gebreselassie et les Kényans Kiprop Reuben Kipyego et Kenneth Kipkemoi. Au 37e kilomètre, Kipkemoi lâchait prise. Trois kilomètres plus loin, Bashir Abdi, qui a souffert de deux blessures ces derniers mois, au mollet et à l'adducteur, devait laisser filer ses compagnons d'échappée. Kipyego cédait à son tour, à 2 km de la ligne. Gebreselassie et Nageeye se disputaient la victoire au sprint. Soutenu par le public, Nageeye, 33 ans, parvenait à franchir la ligne en première position pour devenir le premier Néerlandais de l'histoire à remporter le marathon de Rotterdam, dont c'était la 41e édition. En 2:04.54, le vice-champion olympique établit un record national, améliorant sa marque précédente 2:06.17. Gebreselassie prenait la deuxième place dans le même temps. Kipyego se classait troisième à 16 secondes. Abdi arrivait en quatrième position, 27 secondes après le vainqueur, en 2h05:21. (Belga)

Six mois après sa victoire et son record d'Europe en 2h03:36, Abdi retrouvait le marathon de Rotterdam. Le médaillé de bronze des Jeux Olympiques passait une grande partie de la course dans un groupe de tête qui se réduisait progressivement. Après 35 km de course, il restait cinq hommes devant: Bashir Abdi, le Néerlandais Abdi Nageeye, vice-champion olympique, l'Ethiopien Leul Gebreselassie et les Kényans Kiprop Reuben Kipyego et Kenneth Kipkemoi. Au 37e kilomètre, Kipkemoi lâchait prise. Trois kilomètres plus loin, Bashir Abdi, qui a souffert de deux blessures ces derniers mois, au mollet et à l'adducteur, devait laisser filer ses compagnons d'échappée. Kipyego cédait à son tour, à 2 km de la ligne. Gebreselassie et Nageeye se disputaient la victoire au sprint. Soutenu par le public, Nageeye, 33 ans, parvenait à franchir la ligne en première position pour devenir le premier Néerlandais de l'histoire à remporter le marathon de Rotterdam, dont c'était la 41e édition. En 2:04.54, le vice-champion olympique établit un record national, améliorant sa marque précédente 2:06.17. Gebreselassie prenait la deuxième place dans le même temps. Kipyego se classait troisième à 16 secondes. Abdi arrivait en quatrième position, 27 secondes après le vainqueur, en 2h05:21. (Belga)