Le milieu de terrain, âgé de 23 ans, a été accueilli par quelques dizaines de supporters à son arrivée au centre médical du club, selon les images difusées par la Juve sur ses réseaux sociaux. Locatelli arrivera dans un premier temps sous forme d'un prêt gratuit de deux ans, couplé à une obligation d'achat d'un montant de 35 millions d'euros, selon les médias italiens. Après la finalisation de l'accord attendue d'ici mercredi soir, "Loca" pourrait faire ses débuts sous le maillot bianconero dès dimanche pour la 1re journée de Serie A sur le terrain de l'Udinese. Avec son aisance technique et son enthousiasme, Locatelli avait incarné lors de l'Euro la renaissance de l'équipe d'Italie, sacrée championne d'Europe en juillet. Le milieu de Sassuolo avait notamment remplacé impeccablement Marco Verratti, blessé en début de tournoi, en signant un doublé contre la Suisse (3-0) pendant la phase de poules. Il était aussi entré en jeu lors des matches à élimination directe, notamment lors des demi-finales et de la finale, remportées aux tirs au but contre l'Espagne et l'Angleterre. Cet Euro a été le point d'orgue d'une saison en croissance pour celui qui n'a connu sa première sélection qu'en septembre 2020. Locatelli avait fait ses premiers pas en Serie A en 2016, à seulement 18 ans, sous le maillot de l'AC Milan. Mais après des débuts flamboyants, et un but resté dans les mémoires contre la Juventus (1-0), il avait tardé à confirmer. C'est sous le maillot de Sassuolo, où il évoluait depuis 2018, que "Loca" a continué de grandir tranquillement, dans un rôle d'animateur devant la défense, capable de défendre mais aussi d'orienter le jeu. Depuis le bel Euro des Azzurri, la Juve et son nouvel entraîneur, le revenant Massimiliano Allegri, avaient fait de Locatelli leur priorité pour renforcer le noyau de champions d'Europe italiens (Bonucci, Chiellini, Chiesa, Bernardeschi). Le joueur lui-même aurait écarté des offres venues de Premier League (Arsenal), bien décidé à rejoindre la Juve. Il sera l'une des pièces maîtresses du milieu bianconero, point faible ces dernières saisons de la Juve dépossédée en mai du scudetto par l'Inter Milan après neuf titres consécutifs (2012-2020). (Belga)

Le milieu de terrain, âgé de 23 ans, a été accueilli par quelques dizaines de supporters à son arrivée au centre médical du club, selon les images difusées par la Juve sur ses réseaux sociaux. Locatelli arrivera dans un premier temps sous forme d'un prêt gratuit de deux ans, couplé à une obligation d'achat d'un montant de 35 millions d'euros, selon les médias italiens. Après la finalisation de l'accord attendue d'ici mercredi soir, "Loca" pourrait faire ses débuts sous le maillot bianconero dès dimanche pour la 1re journée de Serie A sur le terrain de l'Udinese. Avec son aisance technique et son enthousiasme, Locatelli avait incarné lors de l'Euro la renaissance de l'équipe d'Italie, sacrée championne d'Europe en juillet. Le milieu de Sassuolo avait notamment remplacé impeccablement Marco Verratti, blessé en début de tournoi, en signant un doublé contre la Suisse (3-0) pendant la phase de poules. Il était aussi entré en jeu lors des matches à élimination directe, notamment lors des demi-finales et de la finale, remportées aux tirs au but contre l'Espagne et l'Angleterre. Cet Euro a été le point d'orgue d'une saison en croissance pour celui qui n'a connu sa première sélection qu'en septembre 2020. Locatelli avait fait ses premiers pas en Serie A en 2016, à seulement 18 ans, sous le maillot de l'AC Milan. Mais après des débuts flamboyants, et un but resté dans les mémoires contre la Juventus (1-0), il avait tardé à confirmer. C'est sous le maillot de Sassuolo, où il évoluait depuis 2018, que "Loca" a continué de grandir tranquillement, dans un rôle d'animateur devant la défense, capable de défendre mais aussi d'orienter le jeu. Depuis le bel Euro des Azzurri, la Juve et son nouvel entraîneur, le revenant Massimiliano Allegri, avaient fait de Locatelli leur priorité pour renforcer le noyau de champions d'Europe italiens (Bonucci, Chiellini, Chiesa, Bernardeschi). Le joueur lui-même aurait écarté des offres venues de Premier League (Arsenal), bien décidé à rejoindre la Juve. Il sera l'une des pièces maîtresses du milieu bianconero, point faible ces dernières saisons de la Juve dépossédée en mai du scudetto par l'Inter Milan après neuf titres consécutifs (2012-2020). (Belga)