Manchester United possède déjà un riche palmarès européen, comprenant trois Ligues des Champions, une Coupe des Coupes et une Europa League, remportée en 2017. Les Red Devils figurent dans le cercle fermé des vainqueurs des trois compétitions européennes. De son côté, Villarreal disputera la première finale européenne de son histoire. Le 'Sous-marin jaune' vise tout simplement le premier trophée depuis sa création en 1923, une place de vice-champion d'Espagne en 2008, une demi-finale en Coupe d'Espagne en 2015 et une demi-finale en Ligue des Champions 2005 constituant les meilleurs résultats à son actif. Villarreal dispose néanmoins d'un sérieux atout sur le banc: vainqueur de l'Europa League trois fois consécutivement entre 2014 et 2016, Unai Emery détient, à égalité avec Giovanni Trapattoni (1977 et 1993 avec la Juventus et 1993 avec l'Inter Milan), le record de victoires pour un entraîneur dans la compétition, baptisée Coupe de l'UEFA jusqu'en 2009. Son homologue mancunien, Ole Gunnar Solskjaer vise un premier trophée international en tant qu'entraîneur, lui qui, comme joueur, avait offert la Ligue des Champions 1999 à Manchester United au terme d'un des plus célèbres retournements de situation de l'histoire du football. Villarreal se présente au dernier acte de l'épreuve au terme d'un parcours presque parfait: dominateur du groupe I, comprenant le Maccabi Tel Aviv, Sivaspor et Qarabag, avec cinq victoires et un partage, le Sous-marin jaune a ensuite éliminé, dans l'ordre, Salzbourg, le Dynamo Kiev et le Dinamo Zagreb en gagnant tant à l'aller qu'au retour. En demi-finale, contre Arsenal, l'ancien club d'Emery, Villarreal a remporté l'aller 2-1 et partagé 0-0 au retour. Bref, les troupes d'Unai Emery affichent pour l'instant un bilan de 12 victoires et 2 partages pour aucune défaite en Europa League. Tous deux auteurs de 6 bus, Gerard Moreno et Paco Alcácer peuvent encore viser le titre de meilleur buteur du tournoi. Ils ne comptent qu'un but de retard sur un trio formé par Pizzi (Benfica), Yusuf Yazici (Lille) et Borja Mayoral (AS Rome). Manchester United a commencé la saison en Ligue des Champions, terminant troisième du groupe H derrière le Paris Saint-Germain et Leipzig et devant Basaksehir. Reversés en Europa League, les Red Devils ont éliminé deux clubs espagnols, la Real Sociedad en 16e de finale et Grenade en quarts, et deux italiens, l'AC Milan en 8e et l'AS Rome en demi-finale. Les principaux artificiers de Manchester se nomment Bruno Fernandes et Edinson Cavani, auteurs de cinq buts chacun. Il s'agira du cinquième duel entre les deux équipes. Les quatre précédents affrontements, en 2005 et en 2008, à chaque fois en phase de groupes de la Ligue des Champions, n'augurent pas vraiment une finale spectaculaire puisqu'ils se sont conclus par autant de 0-0. Deuxième de la Premier League, Manchester United est déjà assuré de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Septième de la Liga, Villarreal devra jouer la nouvelle Conference League. Une victoire mercredi lui ouvrira les portes de la Ligue des Champions. Le Français Clément Turpin, 38 ans, arbitrera la rencontre. Le stade de Gdansk pourra accueillir 9.500 spectateurs. (Belga)

Manchester United possède déjà un riche palmarès européen, comprenant trois Ligues des Champions, une Coupe des Coupes et une Europa League, remportée en 2017. Les Red Devils figurent dans le cercle fermé des vainqueurs des trois compétitions européennes. De son côté, Villarreal disputera la première finale européenne de son histoire. Le 'Sous-marin jaune' vise tout simplement le premier trophée depuis sa création en 1923, une place de vice-champion d'Espagne en 2008, une demi-finale en Coupe d'Espagne en 2015 et une demi-finale en Ligue des Champions 2005 constituant les meilleurs résultats à son actif. Villarreal dispose néanmoins d'un sérieux atout sur le banc: vainqueur de l'Europa League trois fois consécutivement entre 2014 et 2016, Unai Emery détient, à égalité avec Giovanni Trapattoni (1977 et 1993 avec la Juventus et 1993 avec l'Inter Milan), le record de victoires pour un entraîneur dans la compétition, baptisée Coupe de l'UEFA jusqu'en 2009. Son homologue mancunien, Ole Gunnar Solskjaer vise un premier trophée international en tant qu'entraîneur, lui qui, comme joueur, avait offert la Ligue des Champions 1999 à Manchester United au terme d'un des plus célèbres retournements de situation de l'histoire du football. Villarreal se présente au dernier acte de l'épreuve au terme d'un parcours presque parfait: dominateur du groupe I, comprenant le Maccabi Tel Aviv, Sivaspor et Qarabag, avec cinq victoires et un partage, le Sous-marin jaune a ensuite éliminé, dans l'ordre, Salzbourg, le Dynamo Kiev et le Dinamo Zagreb en gagnant tant à l'aller qu'au retour. En demi-finale, contre Arsenal, l'ancien club d'Emery, Villarreal a remporté l'aller 2-1 et partagé 0-0 au retour. Bref, les troupes d'Unai Emery affichent pour l'instant un bilan de 12 victoires et 2 partages pour aucune défaite en Europa League. Tous deux auteurs de 6 bus, Gerard Moreno et Paco Alcácer peuvent encore viser le titre de meilleur buteur du tournoi. Ils ne comptent qu'un but de retard sur un trio formé par Pizzi (Benfica), Yusuf Yazici (Lille) et Borja Mayoral (AS Rome). Manchester United a commencé la saison en Ligue des Champions, terminant troisième du groupe H derrière le Paris Saint-Germain et Leipzig et devant Basaksehir. Reversés en Europa League, les Red Devils ont éliminé deux clubs espagnols, la Real Sociedad en 16e de finale et Grenade en quarts, et deux italiens, l'AC Milan en 8e et l'AS Rome en demi-finale. Les principaux artificiers de Manchester se nomment Bruno Fernandes et Edinson Cavani, auteurs de cinq buts chacun. Il s'agira du cinquième duel entre les deux équipes. Les quatre précédents affrontements, en 2005 et en 2008, à chaque fois en phase de groupes de la Ligue des Champions, n'augurent pas vraiment une finale spectaculaire puisqu'ils se sont conclus par autant de 0-0. Deuxième de la Premier League, Manchester United est déjà assuré de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Septième de la Liga, Villarreal devra jouer la nouvelle Conference League. Une victoire mercredi lui ouvrira les portes de la Ligue des Champions. Le Français Clément Turpin, 38 ans, arbitrera la rencontre. Le stade de Gdansk pourra accueillir 9.500 spectateurs. (Belga)