Le tenant du titre, qui possède un point d'avance sur son rival, du jamais vu depuis la cinquième journée au mois de septembre, s'est imposé grâce à un doublé de Rooney (36, 71 s.p.). City a concédé sa quatrième défaite sur un but de Moore en fin de match (83).

Il pourrait s'agir d'un tournant de la saison car United a un calendrier nettement plus favorable que City lors des sept journées qui mèneront au grand choc entre les deux prétendants le 28 avril à l'Etihad Stadium.

Les joueurs d'Alex Ferguson ne rencontreront aucun des huit premiers du classement, mais au contraire cinq des six derniers, avant cette possible "finale" du Championnat. Ceux de Roberto Mancini auront dans le même temps au moins deux rendez-vous redoutables contre Chelsea et Arsenal.

Battus (3-2) à domicile par l'Athletic Bilbao en huitièmes de finale aller de l'Europa League jeudi, les "Red Devils" se sont rachetés devant les supporteurs d'Old Trafford en emportant leur quatrième victoire d'affilée en Premier League.

City en revanche n'a pas réussi à rebondir après avoir trébuché comme United en Europa League, 1 à 0, sur le terrain du Sporting Lisbonne. Les "Citizens", sans Vincent Kompany blessé, ont chuté chez le promu, qui a pris la bonne habitude d'ennuyer les ténors de la Premier League. Arsenal a déjà perdu cette saison au pays de Galles tandis que Chelsea et Tottenham y ont été tenus en échec.

Samedi, Tottenham avait encaissé sa troisième défaite d'affilée à Everton (1-0). Les "Spurs", toujours troisièmes, risquent de voir revenir Arsenal à un point si les "Gunners" s'imposent ce lundi face à Newcastle.

L'équipe d'Arsène Wenger est pour le moment à égalité à la quatrième place avec Chelsea, qui a remporté son premier match de Championnat de l'ère Di Matteo à Stamford Bridge face à Stoke (1-0), grâce au centième but en Premier League de Drogba.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le tenant du titre, qui possède un point d'avance sur son rival, du jamais vu depuis la cinquième journée au mois de septembre, s'est imposé grâce à un doublé de Rooney (36, 71 s.p.). City a concédé sa quatrième défaite sur un but de Moore en fin de match (83). Il pourrait s'agir d'un tournant de la saison car United a un calendrier nettement plus favorable que City lors des sept journées qui mèneront au grand choc entre les deux prétendants le 28 avril à l'Etihad Stadium. Les joueurs d'Alex Ferguson ne rencontreront aucun des huit premiers du classement, mais au contraire cinq des six derniers, avant cette possible "finale" du Championnat. Ceux de Roberto Mancini auront dans le même temps au moins deux rendez-vous redoutables contre Chelsea et Arsenal. Battus (3-2) à domicile par l'Athletic Bilbao en huitièmes de finale aller de l'Europa League jeudi, les "Red Devils" se sont rachetés devant les supporteurs d'Old Trafford en emportant leur quatrième victoire d'affilée en Premier League. City en revanche n'a pas réussi à rebondir après avoir trébuché comme United en Europa League, 1 à 0, sur le terrain du Sporting Lisbonne. Les "Citizens", sans Vincent Kompany blessé, ont chuté chez le promu, qui a pris la bonne habitude d'ennuyer les ténors de la Premier League. Arsenal a déjà perdu cette saison au pays de Galles tandis que Chelsea et Tottenham y ont été tenus en échec. Samedi, Tottenham avait encaissé sa troisième défaite d'affilée à Everton (1-0). Les "Spurs", toujours troisièmes, risquent de voir revenir Arsenal à un point si les "Gunners" s'imposent ce lundi face à Newcastle. L'équipe d'Arsène Wenger est pour le moment à égalité à la quatrième place avec Chelsea, qui a remporté son premier match de Championnat de l'ère Di Matteo à Stamford Bridge face à Stoke (1-0), grâce au centième but en Premier League de Drogba. Sportfootmagazine.be, avec Belga