"Le club anglais me suit depuis que j'ai 13 ans", explique le jeune défenseur central Mathias Bossaerts dans la Dernière Heure de ce mercredi. "J'ai d'abord dit non, mais les recruteurs ont continué à me suivre régulièrement. J'ai encore un peu hésité quand ils sont revenus à la charge, mais j'ai finalement accepté de tenter l'aventure. J'ai pris la décision en compagnie de mes parents et de mon agent, Dirk De Vriese. Je partirai là-bas en juillet et j'habiterai dans une maison avec mes parents. C'était important qu'ils puissent me suivre".

Il s'agit d'une grosse perte pour le Sporting. Depuis plusieurs années, les Bruxellois ont du mal à former des défenseurs centraux performants et ils pensaient avoir trouvé en Bossaerts le digne successeur de Vincent Kompany.

Il n'en sera finalement rien puisque le jeune joueur filera en Angleterre avant d'avoir 16 ans, l'âge minimum pour signer un contrat pro en Belgique.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Le club anglais me suit depuis que j'ai 13 ans", explique le jeune défenseur central Mathias Bossaerts dans la Dernière Heure de ce mercredi. "J'ai d'abord dit non, mais les recruteurs ont continué à me suivre régulièrement. J'ai encore un peu hésité quand ils sont revenus à la charge, mais j'ai finalement accepté de tenter l'aventure. J'ai pris la décision en compagnie de mes parents et de mon agent, Dirk De Vriese. Je partirai là-bas en juillet et j'habiterai dans une maison avec mes parents. C'était important qu'ils puissent me suivre". Il s'agit d'une grosse perte pour le Sporting. Depuis plusieurs années, les Bruxellois ont du mal à former des défenseurs centraux performants et ils pensaient avoir trouvé en Bossaerts le digne successeur de Vincent Kompany. Il n'en sera finalement rien puisque le jeune joueur filera en Angleterre avant d'avoir 16 ans, l'âge minimum pour signer un contrat pro en Belgique. Sportfootmagazine.be, avec Belga