"Pouvoir jouer avec Wilander est super pour moi", a confié Malisse à Belga mardi à Paris. "C'est un rêve ! C'était mon idole quand j'étais gamin. Je me rappelle que j'avais eu l'occasion de frapper quelques balles contre lui quand j'avais six ans à Waregem, où il était le parrain du club. J'avais aussi pu l'affronter, après ma carrière, lors d'une exhibition (NdlR : à Stockholm en 2015), mais je n'ai encore jamais eu le plaisir de jouer avec lui. Nous allons taper la balle ensemble tout à l'heure, histoire d'être un peu préparés, même si bien sûr, on jouera surtout pour s'amuser. C'est toujours un plaisir de revenir à Roland-Garros. Cela rappelle de bons souvenirs. Et là, franchement, c'est le scénario parfait pour moi. Mats a été un joueur fantastique et je suis certain que cela va être génial". Xavier Malisse et Mats Wilander se retrouvent dans la Poule A du Trophée des Légendes. Ils auront pour adversaires le Chypriote Marcos Baghdatis et le Croate Goran Ivanisevic, ainsi que les paires françaises formées par Sébastien Grosjean et Cédric Pioline, et Mansour Bahrami et Julien Benneteau. (Belga)

"Pouvoir jouer avec Wilander est super pour moi", a confié Malisse à Belga mardi à Paris. "C'est un rêve ! C'était mon idole quand j'étais gamin. Je me rappelle que j'avais eu l'occasion de frapper quelques balles contre lui quand j'avais six ans à Waregem, où il était le parrain du club. J'avais aussi pu l'affronter, après ma carrière, lors d'une exhibition (NdlR : à Stockholm en 2015), mais je n'ai encore jamais eu le plaisir de jouer avec lui. Nous allons taper la balle ensemble tout à l'heure, histoire d'être un peu préparés, même si bien sûr, on jouera surtout pour s'amuser. C'est toujours un plaisir de revenir à Roland-Garros. Cela rappelle de bons souvenirs. Et là, franchement, c'est le scénario parfait pour moi. Mats a été un joueur fantastique et je suis certain que cela va être génial". Xavier Malisse et Mats Wilander se retrouvent dans la Poule A du Trophée des Légendes. Ils auront pour adversaires le Chypriote Marcos Baghdatis et le Croate Goran Ivanisevic, ainsi que les paires françaises formées par Sébastien Grosjean et Cédric Pioline, et Mansour Bahrami et Julien Benneteau. (Belga)