Lors de la victoire de Genk contre La Gantoise lors de la 3e journée des playoffs I, Malinovskyi a été exclu dans les dernières minutes pour un coup sur Birger Verstraete. Alors qu'il tentait de gagner du temps au point de corner, l'Ukrainien a été mis à terre par Verstraete et a ensuite donné un petit coup de pied au visage du Gantois. L'arbitre Visser lui a montré un rouge direct.

Si Genk accepte la sanction, le coach limbourgeois Philippe Clement ne pourra pas compter sur son médian pour le reste des playoffs. Si Genk refuse la proposition, le dossier sera jugé en première instance par la Commission des litiges vendredi.

Si Genk fait appel, alors la suspension éventuelle ne prendra effet qu'à partir de la cinquième journée. Dans ce cas, Malinovskyi pourra jouer le choc contre le Club Bruges dimanche. La chambre d'appel de la Commission des litiges ne traiterait le dossier, au plus tôt, que le 16 avril.

Lors de la victoire de Genk contre La Gantoise lors de la 3e journée des playoffs I, Malinovskyi a été exclu dans les dernières minutes pour un coup sur Birger Verstraete. Alors qu'il tentait de gagner du temps au point de corner, l'Ukrainien a été mis à terre par Verstraete et a ensuite donné un petit coup de pied au visage du Gantois. L'arbitre Visser lui a montré un rouge direct. Si Genk accepte la sanction, le coach limbourgeois Philippe Clement ne pourra pas compter sur son médian pour le reste des playoffs. Si Genk refuse la proposition, le dossier sera jugé en première instance par la Commission des litiges vendredi.Si Genk fait appel, alors la suspension éventuelle ne prendra effet qu'à partir de la cinquième journée. Dans ce cas, Malinovskyi pourra jouer le choc contre le Club Bruges dimanche. La chambre d'appel de la Commission des litiges ne traiterait le dossier, au plus tôt, que le 16 avril.