"Nous avons pris cette décision en constatant à la lecture du pourtant très long texte des motivations du jugement rendu à l'encontre du club, qu'aucune réponse à nos demandes, remarques et arguments, n'y figure", explique l'avocat du Kavé Malines Joost Everaert. "Le Conseil d'administration du club va examiner encore plus en profondeur le document, avant de saisir la CBAS". "Malines est innocent, et ne va pas payer pour une faute qu'il n'a pas commise", conclut le communiqué. Le Kavé, pour rappel, a été condamné pour avoir tenté de falsifier la rencontre de la dernière journée de la saison régulière du championnat de D1A 2017-2018 contre Waasland-Beveren (2-0), le 11 mars 2018. (Belga)