Les Anversois Mats Rits (11e) et Nicolas Verdier (73e) ont annulé les deux buts inscrits par l'Anderlechtois Frank Acheampong (18e, 70e). Au classement, Anderlecht reste 3e avec 48 points, 4 de moins que Gand et 1 que le Club Bruges, qui se rencontrent dimanche. Malines (27e points) occupe la 11e position.

Une semaine après Filip Djuricic et Rafael Galhardo, sur le banc cette fois, les nouveaux venus Alexander Büttner et Stéphane Badji ont effectué leurs débuts avec Anderlecht. En l'absence d'Olivier Deschacht et de Stefano Okaka, Bram Nuytinck et Idrissa Sylla ont été appelés à la rescousse. Cette saison, la défense mauve n'effraye pas ses adversaires. Après 40 secondes, Sofiane Hanni en a donné une nouvelle preuve en se promenant dans les 16 mètres et en obligeant Silvio Proto à sortir un ballon chaud. L'attaquant algérien a reçu beaucoup d'espace mais n'en a pas profité (6e). Remuant sur son flanc droit, Tim Matthys a ponctué un effort personnel (11e) par une passe à Rits, qui a placé le ballon (1-0). Les Anversois ont vite oublié ce début de rêve lorsque Steven Defour a lancé Dennis Praet (18e), qui a cédé le ballon à Acheampong (1-1). Si Anderlecht est devenu maître de la situation, Djuricic a failli à deux reprises en calibrant mal une reprise de la tête (25e) et en contrôlant trop lentement un ballon qu'Ahmed El Messaoudi lui a soufflé (28e).

A la reprise, Anderlecht a aidé Jean-François Gillet à ne pas prendre froid. Le gardien malinois a calé du plat du pied une reprise de Najar (48e) avant de hisser le niveau de ses interventions sur des envois de Djuricic (52e) et de Praet (66e). Gillet a toutefois été cloué sur place (70e) par Acheampong, qui a parachevé un une-deux avec Djuricic (1-2). En se débarrassant de Kara Mbodji (73e), Verdier a relancé la rencontre (2-2). Malgré un tir sur le poteau de Praet (80e), Malines a pris un point et a confirmé qu'il était aussi redoutable à domicile (22 points sur 39) que modeste en déplacement (5 points sur 26).

Les Anversois Mats Rits (11e) et Nicolas Verdier (73e) ont annulé les deux buts inscrits par l'Anderlechtois Frank Acheampong (18e, 70e). Au classement, Anderlecht reste 3e avec 48 points, 4 de moins que Gand et 1 que le Club Bruges, qui se rencontrent dimanche. Malines (27e points) occupe la 11e position. Une semaine après Filip Djuricic et Rafael Galhardo, sur le banc cette fois, les nouveaux venus Alexander Büttner et Stéphane Badji ont effectué leurs débuts avec Anderlecht. En l'absence d'Olivier Deschacht et de Stefano Okaka, Bram Nuytinck et Idrissa Sylla ont été appelés à la rescousse. Cette saison, la défense mauve n'effraye pas ses adversaires. Après 40 secondes, Sofiane Hanni en a donné une nouvelle preuve en se promenant dans les 16 mètres et en obligeant Silvio Proto à sortir un ballon chaud. L'attaquant algérien a reçu beaucoup d'espace mais n'en a pas profité (6e). Remuant sur son flanc droit, Tim Matthys a ponctué un effort personnel (11e) par une passe à Rits, qui a placé le ballon (1-0). Les Anversois ont vite oublié ce début de rêve lorsque Steven Defour a lancé Dennis Praet (18e), qui a cédé le ballon à Acheampong (1-1). Si Anderlecht est devenu maître de la situation, Djuricic a failli à deux reprises en calibrant mal une reprise de la tête (25e) et en contrôlant trop lentement un ballon qu'Ahmed El Messaoudi lui a soufflé (28e). A la reprise, Anderlecht a aidé Jean-François Gillet à ne pas prendre froid. Le gardien malinois a calé du plat du pied une reprise de Najar (48e) avant de hisser le niveau de ses interventions sur des envois de Djuricic (52e) et de Praet (66e). Gillet a toutefois été cloué sur place (70e) par Acheampong, qui a parachevé un une-deux avec Djuricic (1-2). En se débarrassant de Kara Mbodji (73e), Verdier a relancé la rencontre (2-2). Malgré un tir sur le poteau de Praet (80e), Malines a pris un point et a confirmé qu'il était aussi redoutable à domicile (22 points sur 39) que modeste en déplacement (5 points sur 26).