Malgré sa relégation, Malines a déjà écoulé plus de 10.000 abonnements. C'est beaucoup plus que toutes les autres formations de D1B et même que les équipes moyennes de D1A. Même en déplacement, le club peut compter sur ses supporters, plus que jamais. Ils ont fait la file pour le premier match contre OHL et Roulers a également écoulé ses billets comme des petits pains.
...

Malgré sa relégation, Malines a déjà écoulé plus de 10.000 abonnements. C'est beaucoup plus que toutes les autres formations de D1B et même que les équipes moyennes de D1A. Même en déplacement, le club peut compter sur ses supporters, plus que jamais. Ils ont fait la file pour le premier match contre OHL et Roulers a également écoulé ses billets comme des petits pains. Cet enthousiasme n'est pas nouveau, selon le directeur sportif de Malines, Stefaan Vanroy : " L'année passée, les supporters voulaient absolument être de la partie contre le Standard, pour aider l'équipe à se maintenir. Maintenant, après cinq mois de pause, tout le monde a soif de football. Ça ressort clairement de la vente des billets. Les supporters veulent faire partie de l'équipe et la hisser à nouveau parmi l'élite. " Malines mise sur ce lien très fort. " Cette saison, notre devise est construire ensemble ", poursuit Vanroy. " Nous voulons vraiment intégrer les supporters aux aspects sportifs et commerciaux. " En ce qui concerne le sport, Vanroy pense aux matches et à l'appui des fans comme au noyau. Il estime avoir formé un groupe homogène, qui comporte des joueurs expérimentés comme Igor De Camargo et Onur Kaya mais aussi des jeunes tels que Nikola Storm et German Mera. Il est évidemment crucial que les supporters apportent leur pierre au volet commercial. " La nouvelle tribune business nous offre des possibilités. Les investisseurs supporters du KVM peuvent y louer une loge. La plupart sont déjà louées, d'ailleurs ", précise fièrement Vanroy. En novembre dernier, le compteur était à 9.819 abonnés. Début juillet, le club avait déjà écoulé 8.000 abonnements et Vanroy n'est donc pas surpris du record atteint : " Les supporters se sont rapidement manifestés en masse. Sur les réseaux sociaux, j'ai aussi remarqué qu'ils étaient encore plus enthousiastes que l'année dernière. Nous vendons des abonnements à toutes les catégories d'âge. Notre politique est un succès. "