Le FC Malines est dans l'oeil du cyclone depuis le début de l'enquête sur des matchs truqués la saison dernière menée par la justice. Elle concerne directement le club malinois. Le parquet fédéral et le coordinateur de l'Union belge dans cette enquête Ebe Verhaegen tentent de savoir si les duels FC Malines/Waasland-Beveren et Eupen/Mouscron ont été truqués lors de la dernière journée de la Jupiler Pro League lors de la saison 2017-2018.

Les résultats de l'enquête sont encore attendus, mais en tout état de cause, cela n'a pas eu d'impact sur la délivrance de la licence. Non seulement le FC Malines est promu de D1A la saison prochaine mais il est aussi autorisé à évoluer au niveau européen. Le 1er mai, le FC Malines dispute la finale de la Coupe de Belgique contre La Gantoise. Le vainqueur de la Croky Cup entre directement dans la phase de groupes de l'Europa League. Les éventuels matchs européens à domicile du KVM se joueront au stade de Oud Heverlee Louvain. Les autres équipes de la division 1B ont aussi reçu de bonnes nouvelles.

Beerschot Wilrijk, Union Saint-Gilloise, Westerlo, OH Louvain, Tubize, Lommel et Roulers ont tous obtenu leur licence pour la saison prochaine. Tout comme Malines, Westerlo a obtenu sa licence européenne. Union et Beerschot Wilrijk ont retiré leur demande après un avis négatif. La demande de licence européenne de OHL a été rejetée. La commission des licences a établi que Joachim Mununga, qui assure l'intérim en tant que T1 à OHL depuis le 19 février, n'a pas le diplôme A UEFA qui est indispensable pour obtenir la licence européenne.