"Jusqu'à ce que nous soyons sûrs que les conditions d'octroi de la licence ont été respectées, nous voulons être alignés en tant que dix-septième club de D1. Nous souhaitons aussi une plus grosse transparence dans le football belge", a écrit le club dans un communiqué. La licence accordée à Mouscron est dans le viseur du 'Malinwa'.

Malines a consulté la Pro League, en présence du manager des licences de l'URBSFA. Ensuite, le Parquet fédéral, le manager des licences et la commission des licences ont été formellement contactés. "Le FC Malines a également proposé des mesures de recherche concrètes et faciles à réaliser, telles que l'audition d'anciens entraîneurs et employés de Mouscron notamment."

Mais le club a "eu le sentiment que personne au sein de la fédération ne voulait vraiment regarder le problème." C'est pourquoi le FC Malines a interjeté appel auprès de la CBAS contre la décision de la commission des licences d'accorder la licence à Mouscron.

En outre, Malines a engagé une procédure en référé contre l'URBSFA. "Cela avec la demande que, jusqu'à ce qu'on puisse conclure avec certitude que les conditions d'octroi des licences ont été respectées, le FC Malines reste en D1A. Comme 17e club, donc."