"L'UEFA avait demandé au FC Malines de prendre position sur la décision de la CBAS avant jeudi après-midi", explique le club. "Le Malinwa aurait pu demander une nouvelle audience à l'UEFA et à sa défense afin d'être admis en Europe. Le FC Malines a maintenant décidé de ne pas le faire auprès de l'UEFA en raison des intérêts supérieurs du football belge".

"Le club conteste la décision de la CBAS selon laquelle le KVM est coupable de trucage de match. Nous restons très clairs à ce sujet : le FC Malines n'a pas truqué de match", déclare l'avocat Thomas Declerck. "Nous pourrions plaider devant l'UEFA, mais cela retarderait la décision sur le cinquième billet européen pour la Belgique. Nous n'allons pas le faire malgré le fait que le club conteste le match truqué."

Entre-temps, le FC Malines a également reçu la motivation de la décision de la CBAS. "Nous étudions actuellement la décision afin de déterminer notre position future", a conclu le club.