Incroyable scénario au Santiago Bernabeu: le Real Madrid remanié a ultra-dominé la première période (64% de possession de balle) grâce notamment à Vinicius et Asensio mais la défense moscovite n'a pas cédé. Et c'est finalement Pedor Chalov (37e, 0-1) et Georgi Schennikov (43e, 0-2) qui ont surpris les Madrilènes sur deux de leurs trois tirs cadrés. Malgré les montées au jeu de Gareth Bale à la place de Karim Benzema (46e) et de Marcos Llorente pour Toni Kroos (58e), c'est Courtois qui a dû sauver son équipe sur un tir de loin de Nikola Vlasic (56e). Les Espagnols ont continué à garder le ballon mais ne se montraient plus dangereux. Par contre, Arnor Sigurdsson a trompé Courtois d'une frappe enroulée du gauche (73e, 0-3). Zéro degré et grésil à la Doosan Arena de Plzen: la rencontre entre le Viktoria et l'AS Rome a mis du temps à décoller. Pavel Vrba a reconduit l'équipe victorieuse du CSKA Moscou et Eusebio Di Francesco n'a pas exagéré dans la rotation en plaçant Antonio Mirante dans le but. Pauvre techniquement et jouée au ralenti, la première période a réservé très peu d'émotions: des tirs insidieux du milieu romain Justin Kluivert (23e) et du milieu tchèque Jan Kovarik (26e). Il y a eu plus d'occasions en début de seconde période et cela s'est vite répercuté au marquoir. Kovarik a donné l'avance à Plzen (62e, 1-0) et Cengiz Under a égalisé (67e, 1-1). Les Tchèques en voulaient plus et Tomas Chory les a rassurés (72e, 2-1). Les Romains ont terminé la rencontre à dix suite à l'exclusion de Luca Pellegrini (90e+2), monté au jeu à la 80e. (Belga)

Incroyable scénario au Santiago Bernabeu: le Real Madrid remanié a ultra-dominé la première période (64% de possession de balle) grâce notamment à Vinicius et Asensio mais la défense moscovite n'a pas cédé. Et c'est finalement Pedor Chalov (37e, 0-1) et Georgi Schennikov (43e, 0-2) qui ont surpris les Madrilènes sur deux de leurs trois tirs cadrés. Malgré les montées au jeu de Gareth Bale à la place de Karim Benzema (46e) et de Marcos Llorente pour Toni Kroos (58e), c'est Courtois qui a dû sauver son équipe sur un tir de loin de Nikola Vlasic (56e). Les Espagnols ont continué à garder le ballon mais ne se montraient plus dangereux. Par contre, Arnor Sigurdsson a trompé Courtois d'une frappe enroulée du gauche (73e, 0-3). Zéro degré et grésil à la Doosan Arena de Plzen: la rencontre entre le Viktoria et l'AS Rome a mis du temps à décoller. Pavel Vrba a reconduit l'équipe victorieuse du CSKA Moscou et Eusebio Di Francesco n'a pas exagéré dans la rotation en plaçant Antonio Mirante dans le but. Pauvre techniquement et jouée au ralenti, la première période a réservé très peu d'émotions: des tirs insidieux du milieu romain Justin Kluivert (23e) et du milieu tchèque Jan Kovarik (26e). Il y a eu plus d'occasions en début de seconde période et cela s'est vite répercuté au marquoir. Kovarik a donné l'avance à Plzen (62e, 1-0) et Cengiz Under a égalisé (67e, 1-1). Les Tchèques en voulaient plus et Tomas Chory les a rassurés (72e, 2-1). Les Romains ont terminé la rencontre à dix suite à l'exclusion de Luca Pellegrini (90e+2), monté au jeu à la 80e. (Belga)