Faisant déjà partie de l'échappée de quatre coureurs mercredi, Maciej Paterski (Reprezentacja Polski) et Julius Van Den Berg (EF Pro Cycling) tentaient cette fois leur chance à deux. Comptant jusqu'à près de six minutes d'avance sur le peloton, le duo était finalement repris à 16 kilomètres de l'arrivée. La victoire finale se jouait alors au sprint et c'est le champion du monde Mads Pedersen (Trek-Segafredo) qui se montrait le plus rapide devant Pascal Ackermann (BORA-Hansgrohe) et Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step). Une victoire symbolique pour le coureur danois qui décroche sa première victoire avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules. Pedersen, 24 ans, s'empare également du maillot jaune de leader. Première course par étapes du WorldTour après l'arrêt provoqué par le coronavirus, le Tour de Pologne se poursuit vendredi avec la troisième étape, qui mènera le peloton sur une distance de 203,1 km entre Wadowice et Bielsko-Biala. L'épreuve se terminera dimanche à Cracovie. (Belga)

Faisant déjà partie de l'échappée de quatre coureurs mercredi, Maciej Paterski (Reprezentacja Polski) et Julius Van Den Berg (EF Pro Cycling) tentaient cette fois leur chance à deux. Comptant jusqu'à près de six minutes d'avance sur le peloton, le duo était finalement repris à 16 kilomètres de l'arrivée. La victoire finale se jouait alors au sprint et c'est le champion du monde Mads Pedersen (Trek-Segafredo) qui se montrait le plus rapide devant Pascal Ackermann (BORA-Hansgrohe) et Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step). Une victoire symbolique pour le coureur danois qui décroche sa première victoire avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules. Pedersen, 24 ans, s'empare également du maillot jaune de leader. Première course par étapes du WorldTour après l'arrêt provoqué par le coronavirus, le Tour de Pologne se poursuit vendredi avec la troisième étape, qui mènera le peloton sur une distance de 203,1 km entre Wadowice et Bielsko-Biala. L'épreuve se terminera dimanche à Cracovie. (Belga)