"Il faut reconnaître que Fabio Jakobsen a un meilleur sprint que moi", a indiqué Mads Pedersen, qui s'était montré très actif en tête du peloton à 50 kilomètres de l'arrivée, en donnant la dernière impulsion pour provoquer le regroupement avec l'échappée matinale. "Dans le sprint, j'ai donné tout ce que je pouvais mais Fabio est un sprinter de classe mondiale et sa victoire à Tournai est donc logique. J'avais certes essayé d'éviter le sprint en attaquant dans la finale, en tentant de durcir la course. Je pense, en tout cas, que nous pouvons être satisfaits avec un podium à Tournai, ce qui est enthousiasmant pour les prochaines échéances. En ce qui me concerne, ce sera dimanche à Paris-Roubaix. Je pense que disputer l'Eurométropole Tour après le championnat du monde et avant Roubaix était la bonne option pour me préparer pour les pavés." (Belga)

"Il faut reconnaître que Fabio Jakobsen a un meilleur sprint que moi", a indiqué Mads Pedersen, qui s'était montré très actif en tête du peloton à 50 kilomètres de l'arrivée, en donnant la dernière impulsion pour provoquer le regroupement avec l'échappée matinale. "Dans le sprint, j'ai donné tout ce que je pouvais mais Fabio est un sprinter de classe mondiale et sa victoire à Tournai est donc logique. J'avais certes essayé d'éviter le sprint en attaquant dans la finale, en tentant de durcir la course. Je pense, en tout cas, que nous pouvons être satisfaits avec un podium à Tournai, ce qui est enthousiasmant pour les prochaines échéances. En ce qui me concerne, ce sera dimanche à Paris-Roubaix. Je pense que disputer l'Eurométropole Tour après le championnat du monde et avant Roubaix était la bonne option pour me préparer pour les pavés." (Belga)