Âgé de 38 ans, Wynants comptait en principe prendre sa retraite en fin de saison. La crise de coronavirus va prolonger sa carrière de six mois. Wynants avait déjà eu l'intention de prendre sa retraite à la fin de l'année dernière, mais il a décidé de continuer une année de plus après l'impressionnante saison 2019 de l'équipe. Le coureur aux treize participations dans le Ronde et aux douze départs dans Paris-Roubaix, et qui n'a jamais décroché de bouquet de vainqueur individuel chez les professionnels, ne voulait pas partir au terme d'une saison bousculée par le Covid-19. "Je ne veux pas prendre ma retraite de cette façon. C'est pourquoi j'ai décidé de rouler un autre printemps en 2021. Je veux dire au revoir dans des circonstances normales. Paris-Roubaix sera ma dernière course. En principe, cela était déjà possible en octobre grâce au nouveau calendrier, mais je voudrais prendre ma retraite après un printemps normal et complet. Paris-Roubaix est ma course préférée. Paris-Roubaix encore deux fois et ensuite il sera temps de se mettre derrière le volant", a précisé le Limbourgeois. "Cette crise du coronavirus m'a fait réaliser à quel point le cyclisme est beau. Bien que ce fut un plaisir de mettre mon corps au repos au cours des derniers mois. Cela faisait dix-sept ans que je roulais à plein régime. C'était bon de donner du repos à mon corps. Maintenant, je peux à nouveau donner le meilleur de moi-même sur les routes. Et j'ai prouvé que je suis toujours capable de suivre les autres", a encore confié le capitaine de route de Jumbo-Visma qui ne sera pas au départ de son 6e Tour de France le 29 août prochain. . (Belga)

Âgé de 38 ans, Wynants comptait en principe prendre sa retraite en fin de saison. La crise de coronavirus va prolonger sa carrière de six mois. Wynants avait déjà eu l'intention de prendre sa retraite à la fin de l'année dernière, mais il a décidé de continuer une année de plus après l'impressionnante saison 2019 de l'équipe. Le coureur aux treize participations dans le Ronde et aux douze départs dans Paris-Roubaix, et qui n'a jamais décroché de bouquet de vainqueur individuel chez les professionnels, ne voulait pas partir au terme d'une saison bousculée par le Covid-19. "Je ne veux pas prendre ma retraite de cette façon. C'est pourquoi j'ai décidé de rouler un autre printemps en 2021. Je veux dire au revoir dans des circonstances normales. Paris-Roubaix sera ma dernière course. En principe, cela était déjà possible en octobre grâce au nouveau calendrier, mais je voudrais prendre ma retraite après un printemps normal et complet. Paris-Roubaix est ma course préférée. Paris-Roubaix encore deux fois et ensuite il sera temps de se mettre derrière le volant", a précisé le Limbourgeois. "Cette crise du coronavirus m'a fait réaliser à quel point le cyclisme est beau. Bien que ce fut un plaisir de mettre mon corps au repos au cours des derniers mois. Cela faisait dix-sept ans que je roulais à plein régime. C'était bon de donner du repos à mon corps. Maintenant, je peux à nouveau donner le meilleur de moi-même sur les routes. Et j'ai prouvé que je suis toujours capable de suivre les autres", a encore confié le capitaine de route de Jumbo-Visma qui ne sera pas au départ de son 6e Tour de France le 29 août prochain. . (Belga)