Dodi Lukebakio à propos...

...de son don de 50.000 euros au CHU Saint-Pierre pour l'achat de respirateurs : "Beaucoup de gens ont une image déplorable des footballeurs. En tant que chrétien, ça me touche tout particulièrement et je ressens ce besoin-là de venir en aide aux autres. Surtout que j'en ai les moyens. Bien sûr, tout le monde n'en est pas capable, mais pour nous, footballeurs, c'est un moindre mal. Personnellement, je me sens évidemment privilégié dans la situation actuelle. C'est aussi pour ça qu'il me semblait normal d'accepter de reverser 10% de mon salaire au club. Ceci pour permettre au Hertha de continuer de pouvoir payer normalement ses employés au train de vie moins élevé."

...de sa saison au Hertha : "Clairement, ça n'a pas été facile, cette année. Heureusement pour moi, on va dire que je commence à être habitué à vivre des saisons où ça bouge pas mal. Des changements d'entraîneurs, des résultats en dents de scie, c'est déjà ce que j'avais vécu à Düsseldorf l'an dernier.... Dans ce sens-là, il n'y a rien de nouveau pour moi. Ce que je retiens de tout ça, c'est que je suis encore parvenu à rester positif dans l'adversité. Travailler, rien d'autre, et attendre que la chance tourne. Cette saison, je suis le meilleur buteur du club, le joueur le plus décisif aussi. Pour moi, ce sont des choses qui comptent. L'an dernier, j'étais déjà parvenu à me mettre en évidence dans une équipe qui ne jouait pas toujours un jeu très attractif. Ici, je trouve que ce sont plus les résultats qui n'étaient pas toujours en adéquation avec nos intentions de jeu."

...des Diables rouges : "J'avoue que le report de l'EURO, pour moi, c'est tout bénéfice. Bien sûr, rien ne dit que j'y serai dans un an, mais ça m'ouvre en tout cas plus de possibilités que si l'EURO avait eu lieu cet été comme prévu. Désormais, ce sera à moi de performer et de prouver que j'ai les qualités pour m'imposer dans ce groupe-là. Clairement, l'EURO 2021 me fait saliver. Je veux en être !"

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Dodi Lukebakio dans votre Sport/Foot Magazine

Dodi Lukebakio à propos......de son don de 50.000 euros au CHU Saint-Pierre pour l'achat de respirateurs : "Beaucoup de gens ont une image déplorable des footballeurs. En tant que chrétien, ça me touche tout particulièrement et je ressens ce besoin-là de venir en aide aux autres. Surtout que j'en ai les moyens. Bien sûr, tout le monde n'en est pas capable, mais pour nous, footballeurs, c'est un moindre mal. Personnellement, je me sens évidemment privilégié dans la situation actuelle. C'est aussi pour ça qu'il me semblait normal d'accepter de reverser 10% de mon salaire au club. Ceci pour permettre au Hertha de continuer de pouvoir payer normalement ses employés au train de vie moins élevé."...de sa saison au Hertha : "Clairement, ça n'a pas été facile, cette année. Heureusement pour moi, on va dire que je commence à être habitué à vivre des saisons où ça bouge pas mal. Des changements d'entraîneurs, des résultats en dents de scie, c'est déjà ce que j'avais vécu à Düsseldorf l'an dernier.... Dans ce sens-là, il n'y a rien de nouveau pour moi. Ce que je retiens de tout ça, c'est que je suis encore parvenu à rester positif dans l'adversité. Travailler, rien d'autre, et attendre que la chance tourne. Cette saison, je suis le meilleur buteur du club, le joueur le plus décisif aussi. Pour moi, ce sont des choses qui comptent. L'an dernier, j'étais déjà parvenu à me mettre en évidence dans une équipe qui ne jouait pas toujours un jeu très attractif. Ici, je trouve que ce sont plus les résultats qui n'étaient pas toujours en adéquation avec nos intentions de jeu."...des Diables rouges : "J'avoue que le report de l'EURO, pour moi, c'est tout bénéfice. Bien sûr, rien ne dit que j'y serai dans un an, mais ça m'ouvre en tout cas plus de possibilités que si l'EURO avait eu lieu cet été comme prévu. Désormais, ce sera à moi de performer et de prouver que j'ai les qualités pour m'imposer dans ce groupe-là. Clairement, l'EURO 2021 me fait saliver. Je veux en être !"Retrouvez l'intégralité de l'interview de Dodi Lukebakio dans votre Sport/Foot Magazine