Nommé après la Coupe du monde, Luis Enrique, 49 ans, avait laissé sa place à son adjoint Moreno lors des trois derniers matchs de la 'Roja'. Enrique avait été contraint de quitter brusquement la sélection le 26 mars dernier, juste avant un match de qualification à l'Euro contre Malte. La fédération avait évoqué "des raisons familiales". "Luis Enrique nous a communiqué qu'il ne va pas continuer en tant que sélectionneur", a expliqué Rubiales. "Je dois le remercier. Il mérite un 10 pour sa gestion de la sélection. Nous n'avons pas le moindre reproche à lui adresser. Nous avons été unis avec lui. Les portes de la RFEF resteront ouvertes pour lui." Moreno, 41 ans, a été l'assistant de Luis Enrique lors de ses précédentes expériences d'entraîneur, à l'AS Rome (2011-2012), au Celta Vigo (2013-2014) et au FC Barcelone (2014-2017). En 2017-2018, il a été l'assistant de Juan Carlos Unzué au Celta Vigo. "Nous faisons confiance à Robert Moreno en tant qu'entraîneur. Il restera sur la même durée du contrat qui a déjà été signé. Il sera chargé de nous mener à l'Euro 2020 et d'y jouer un rôle important si nous nous qualifions", a ajouté Rubiales. "Robert Moreno est la seule solution que nous avons envisagée", a ajouté Molina. "Il y a un an, nous avons lancé un projet sportif qui se passe bien et que nous voulions poursuivre. Si nous avions engagé un autre sélectionneur, le projet aurait changé." "C'est une journée douce-amère", a confié Moreno. "Je ne m'attendais pas à devenir entraîneur principal de cette façon. Nous allons travailler en essayant de porter au sommet le travail commencé par Luis." Lors des trois matchs qu'il a déjà dirigés, Moreno a obtenu autant de victoires: 0-2 à Malte, 1-4 aux Iles Féroé et 3-0 contre la Suède, à chaque fois en qualification à l'Euro 2020. L'Espagne est en tête de son groupe avec 12 points. (Belga)