Cette arrivée devait permettre de faire croître le budget du club. "Il tourne actuellement autour de 25 à 26 millions d'euros. Sans les rentrées de la Ligue des Champions. Le premier objectif est de l'élever aussi vite que possible à 30 millions et ensuite de le mettre à la hauteur de ceux du Club Bruges et Anderlecht. Cette augmentation devrait nous permettre d'augmenter les salaires de nos joueurs et ainsi d'être toujours en concurrence pour un ticket européen", a déclaré Louwagie.

"C'est le rêve de notre président d'être champion tous les trois ans. Ce fut le cas cette année pour la première fois. Cela signifie que nous devons de nouveau être champions en 2018. Si nous voulons y parvenir, nous devons disposer des moyens suffisants sans avoir à vendre nos meilleurs joueurs chaque année."

Cette arrivée devait permettre de faire croître le budget du club. "Il tourne actuellement autour de 25 à 26 millions d'euros. Sans les rentrées de la Ligue des Champions. Le premier objectif est de l'élever aussi vite que possible à 30 millions et ensuite de le mettre à la hauteur de ceux du Club Bruges et Anderlecht. Cette augmentation devrait nous permettre d'augmenter les salaires de nos joueurs et ainsi d'être toujours en concurrence pour un ticket européen", a déclaré Louwagie. "C'est le rêve de notre président d'être champion tous les trois ans. Ce fut le cas cette année pour la première fois. Cela signifie que nous devons de nouveau être champions en 2018. Si nous voulons y parvenir, nous devons disposer des moyens suffisants sans avoir à vendre nos meilleurs joueurs chaque année."