Dans le communiqué de presse, l'échevine Els Van Hoof a souligné l'importance de la coopération avec les Red Flames pour la ville de Louvain. "Notre ville reste une véritable ville sportive. Avec notre candidature en tant que ville sportive européenne 2021 et l'organisation des championnats du monde de cyclisme la même année, nous avons mis Louvain sur la carte du monde. Mais grâce aux Red Flames, nous pouvons aussi nous profiler comme une ville sportive féminine. Lors des derniers matchs des Flames rouges, le stade de Den Dreef était rempli de milliers de supporters enthousiastes. Cela prouve que le football féminin est en plein essor. En tant que ville, nous voulons faire tout notre possible pour répéter ce succès à l'avenir et nous le faisons en offrant à nos dames les meilleures installations possibles, ici à Louvain." Les Belges évolueront dans le groupe H, avec la Croatie, la Roumanie, la Lituanie et la Suisse en qualifications du Championnat d'Europe 2021 en Angleterre. Les Flames ont participé à leur première phase finale de l'Euro en 2017. Les Suissesses avaient barré la route des Belges vers le Mondial 2019 en les écartant lors des barrages en novembre dernier. Les Espoirs belges ont disputé leur premier Euro, depuis douze ans, en juin en Italie. Ils y ont perdu leurs trois rencontres dans le groupe A. En qualifications du prochain Euro, les Espoirs de Johan Walem devront se mesurer à l'Allemagne, à la Bosnie, à la Moldavie et au Pays de Galles. Ils commenceront leur campagne le 6 septembre par un déplacement au Pays de Galles et poursuivront le 10 septembre à domicile, donc à Louvain, contre la Bosnie. (Belga)