Fury, qui redevient champion du monde un peu plus de quatre ans après avoir ravi les ceintures WBA, WBO, IBF, IBO à l'Ukrainien Wladimir Klitschko, a été ultra-dominant tout du long du combat. Profitant de ses 15 kg de plus, de sa taille (2m06) et de son allonge supérieures mais aussi d'une meilleure technique, il a envoyé son adversaire au tapis à la 3e reprise. Il a ensuite réussi un nouveau knock-down à la 5e avant de placer de multiples coups à la 7e reprise qui ont conduit l'arbitre à arrêter le calvaire de l'Américain, épuisé. Wilder, qui était invaincu jusque-là en 43 combats, subi sa 1re défaite à 34 ans en 44 combats (42 victoires dont 41 par KO, 1 nul contre Fury). Fury, 31 ans, reste lui invaincu et décroche sa 30e victoire en 31 combat (un nul contre Wilder), la 21e avant la limite. . (Belga)

Fury, qui redevient champion du monde un peu plus de quatre ans après avoir ravi les ceintures WBA, WBO, IBF, IBO à l'Ukrainien Wladimir Klitschko, a été ultra-dominant tout du long du combat. Profitant de ses 15 kg de plus, de sa taille (2m06) et de son allonge supérieures mais aussi d'une meilleure technique, il a envoyé son adversaire au tapis à la 3e reprise. Il a ensuite réussi un nouveau knock-down à la 5e avant de placer de multiples coups à la 7e reprise qui ont conduit l'arbitre à arrêter le calvaire de l'Américain, épuisé. Wilder, qui était invaincu jusque-là en 43 combats, subi sa 1re défaite à 34 ans en 44 combats (42 victoires dont 41 par KO, 1 nul contre Fury). Fury, 31 ans, reste lui invaincu et décroche sa 30e victoire en 31 combat (un nul contre Wilder), la 21e avant la limite. . (Belga)