Vainqueur en début de journée de la première des deux séries avec un chrono de 1:56.87, le nageur du SHARK, 27 ans, a décroché la médaille d'argent en signant en finale le temps de 1:53.32, approchant son record de Belgique (1:53.05) réalisé le 6 décembre 2015 à Netanya. Croenen a été devancé par l'Américain Tom Shields, vainqueur en 1:52.42, alors que le Russe Egor Pavlov a complété le podium (1:55.45). Jeudi, Croenen avait terminé à la 6e place de la finale du 100m quatre nages en 53.08, améliorant de trois centièmes son record personnel. En finale du 100m papillon, il s'est classé 7e en 51.35, battant aussi son record personnel (51.41). Le natif de Turnhout est le seul représentant belge à Kazan. Samedi, il s'alignera encore sur le 50m papillon et le 200m nage libre. Après Berlin, Budapest et Doha, Croenen termine à Kazan sa tournée en Coupe du monde. C'est sa troisième médaille après deux de bronze, à Budapest sur 200 m papillon puis à Doha sur 100 m papillon. (Belga)

Vainqueur en début de journée de la première des deux séries avec un chrono de 1:56.87, le nageur du SHARK, 27 ans, a décroché la médaille d'argent en signant en finale le temps de 1:53.32, approchant son record de Belgique (1:53.05) réalisé le 6 décembre 2015 à Netanya. Croenen a été devancé par l'Américain Tom Shields, vainqueur en 1:52.42, alors que le Russe Egor Pavlov a complété le podium (1:55.45). Jeudi, Croenen avait terminé à la 6e place de la finale du 100m quatre nages en 53.08, améliorant de trois centièmes son record personnel. En finale du 100m papillon, il s'est classé 7e en 51.35, battant aussi son record personnel (51.41). Le natif de Turnhout est le seul représentant belge à Kazan. Samedi, il s'alignera encore sur le 50m papillon et le 200m nage libre. Après Berlin, Budapest et Doha, Croenen termine à Kazan sa tournée en Coupe du monde. C'est sa troisième médaille après deux de bronze, à Budapest sur 200 m papillon puis à Doha sur 100 m papillon. (Belga)