Shields s'est imposé devant le Sud-Africain Chad Le Clos (49.03) et le Hongrois Szebasztian Szabo (50.08). Croenen s'était qualifié pour la finale avec le septième chrono des séries (51.91). Sur cette distance, le nageur du SHARK avait été éliminé en séries lors des Jeux Olympiques de Tokyo avec le 28e temps. Le record de Belgique du 100m papillon appartient depuis 2011 à François Heersbrandt en 50.44. La manche de Coupe du monde de Berlin se poursuit samedi et dimanche. Samedi, Croenen disputera le 200m papillon et le 200m quatre nages. La Coupe du monde de natation comprend quatre étapes. Des points sont attribués à l'issue de chaque étape afin d'établir un classement général. La dernière édition, en 2019, avait été remportée par le Russe Vladimir Morozov chez les messieurs et l'Australienne Cate Campbell chez les dames. Après Berlin, les nageurs se rendront à Budapest (7-9 octobre), Doha (21-23 octobre) et Kazan (28-30 octobre). (Belga)

Shields s'est imposé devant le Sud-Africain Chad Le Clos (49.03) et le Hongrois Szebasztian Szabo (50.08). Croenen s'était qualifié pour la finale avec le septième chrono des séries (51.91). Sur cette distance, le nageur du SHARK avait été éliminé en séries lors des Jeux Olympiques de Tokyo avec le 28e temps. Le record de Belgique du 100m papillon appartient depuis 2011 à François Heersbrandt en 50.44. La manche de Coupe du monde de Berlin se poursuit samedi et dimanche. Samedi, Croenen disputera le 200m papillon et le 200m quatre nages. La Coupe du monde de natation comprend quatre étapes. Des points sont attribués à l'issue de chaque étape afin d'établir un classement général. La dernière édition, en 2019, avait été remportée par le Russe Vladimir Morozov chez les messieurs et l'Australienne Cate Campbell chez les dames. Après Berlin, les nageurs se rendront à Budapest (7-9 octobre), Doha (21-23 octobre) et Kazan (28-30 octobre). (Belga)