Louis Croenen a nagé le deuxième temps de sa série derrière le Suisse Noé Ponti (51.24), qui explose le record de Suisse, et disputera la finale après-midi. Son meilleur temps sur 100m papillon était jusque-là un 52.59 à Hengelo aux Pays-Bas le 13 août dernier. Louis Croenen, 26 ans, avait alors déjà réussi le temps limite (52.94) pour l'Euro 2021 de Budapest. Le minimum pour les JO de Tokyo est lui fixé à 51.96. Ce Rotterdam Qualification Meet est une compétition internationale de natation en grand bassin organisée afin de donner une possibilité aux participants de réussir un temps de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo ou pour l'Euro en Hongrie du 17 au 23 mai. Deux événements qui auraient du avoir lieu cette année, mais qui ont été reportés en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Après le départ à la retraite de Pieter Timmers, vice-champion olympique du 100m libre à Rio de Janeiro en 2016, seuls deux Belges disposent actuellement d'un temps de qualification olympique pour Tokyo: Louis Croenen sur 200m papillon et Fanny Lecluyse sur 200m brasse. À Rio, la délégation belge comptait dix nageurs. (Belga)

Louis Croenen a nagé le deuxième temps de sa série derrière le Suisse Noé Ponti (51.24), qui explose le record de Suisse, et disputera la finale après-midi. Son meilleur temps sur 100m papillon était jusque-là un 52.59 à Hengelo aux Pays-Bas le 13 août dernier. Louis Croenen, 26 ans, avait alors déjà réussi le temps limite (52.94) pour l'Euro 2021 de Budapest. Le minimum pour les JO de Tokyo est lui fixé à 51.96. Ce Rotterdam Qualification Meet est une compétition internationale de natation en grand bassin organisée afin de donner une possibilité aux participants de réussir un temps de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo ou pour l'Euro en Hongrie du 17 au 23 mai. Deux événements qui auraient du avoir lieu cette année, mais qui ont été reportés en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Après le départ à la retraite de Pieter Timmers, vice-champion olympique du 100m libre à Rio de Janeiro en 2016, seuls deux Belges disposent actuellement d'un temps de qualification olympique pour Tokyo: Louis Croenen sur 200m papillon et Fanny Lecluyse sur 200m brasse. À Rio, la délégation belge comptait dix nageurs. (Belga)